Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 22:08

Pendant que paraissait le billet où je racontais l'obstination de ma choupette à ne boire que mon lait et qu'à la source ...

(eh oui, mes billets sont programmés du soir pour le lendemain),

ma choupette, qui doit savoir compter, avait décidé de tenter l'expérience.

 

Elle a sifflé 130ml de mon lait au biberon.

Elle a bu tout le lait tiré le mardi pour le jeudi.

Et elle n'avait plus faim quand je suis arrivée à midi pour l'allaiter.

Un boulet, je vous dis.

 

Chuis super contente

Repost 0
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 14:10

J'ai eu 3 accouchements, 3 bébés, 3 princesses ...

 

mais un seul allaitement.

 

Depuis plus de 50 mois, c'est  mon moment de vie, celui des bébés, celui de la mère, c'est ma voie lactée.

 

C'est aujourd'hui le jour de symétrie de ma choupette. Le jour où elle a passé autant de temps de ce côté de mon ventre que dedans. Le jour où j'ai passé autant de temps à la nourrir de mon sang rouge que de mon "sang blanc".

 

Ma choupette qui ne veut pas que ça s'arrête. Qui veut rester enfouie dans ma chaleur, mon odeur, le creux de ma peau, le goût tiède et sucré des cellules de vie qui passent de moi à elle. Rester attachée, rester reliée, refuser l'ultime séparation. Le jour où elle ne sera plus seulement un enfant de ma chair, mais un être de la nature, qui vivra de la nature avant de lui retourner.

 

Mon bébé, mon enfant, mon petit cochon de lait, ma têtue.

 

Je t'aime, tu sais. Je ne connais rien de plus doux que ton petit corps blotti, et ton sourire d'après tétée ...

 

Allez mon amour, un jour on dormira la nuit ...

 

Repost 0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 15:45

Ayé, la choupette a compris que maman ne passait plus la journée avec elle.

 

Ma pauvre petite choupette.

 

Je le sais parce qu'elle a déployé une stratégie pour ne pas avoir faim dans la journée.

 

Et cela, sans pour autant devoir accepter ce truc en plastique rempli d'un élément infâme à la consistance douteuse (qu'on lui donne en gazouillant pathétiquement "oh la bonne compote" ...). 

Sachant qu'elle refuse obstinément de s'abaisser à accepter l'immonde substitut de sein (même rempli de mon lait) que les dames-de-la-crèche lui présentent à chaque repas avec une patience qui confine au sublime (et avec un admirable optimisme).

 

Mais alors comment fait-elle ? pour tenir plus de 10h sans manger ?

Facile : elle tète la nuit. Toutes les heures. Comme ça, tranquille : elle dort le jour.

 

Je trouve ça super futé. C'est quelqu'un, ma choupette.

 

Dommage que ça vienne se rajouter à ma reprise (positivement effroyable).

 

Repost 0
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 13:35

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 21:40

Oui, je sais, le temps efface beaucoup de choses. L'ours remarquait - en visionnant les images camescope de la nounette les premiers mois - qu'il ne se rappelait pas, que pour lui c'était devenu confus ... C'est pour ça qu'on filme nos bébés, n'est-ce pas ? Parce qu'on oublie.

 

Je me rappelle chaque moment de la soirée passée il y a deux ans, jour pour jour.

 

Je me rappelle le trajet halluciné dans le SAMU pédiatrique, avec mon bébé de 3 mois qui hurlait à l'arrière pendant que les urgentistes tentaient de lui poser un cathéter (mais trop dodue, ma poupette), et je ne savais pas s'il fallait que je pleure de l'entendre hurler de détresse, ou que je me réjouisse parce qu'au moins, elle vivait. Je ne peux plus regarder passer le SAMU sans y penser.

 

Je me rappelle avoir pensé en regardant la plaque d'une rue après la Porte Maillot "je veux un 3ème enfant". J'avais eu tellement peur de la perdre, ma cadette. J'avais levé les yeux sur ma nounette après le bouche-à-bouche, après que sa soeur ait repris sa respiration, et j'avais pensé "elle a failli redevenir fille unique". Je ne pouvais pas supporter l'idée que ça se reproduise.

 

Je me rappelle ma copine Kriss au téléphone, me réconfortant et me secouant - entre supplication, cajoleries et chantage affectif pour que j'accepte que Sabrina vienne me voir dans la salle d'attente des urgences - la pauvre, des heures de trajets dans la capitale embouteillée pour que je lui tombe dans les bras en sanglotant.

 

Je me rappelle ..

 

Je me rappelle surtout que je pensais "à la même heure, dans un an ... dans deux ans ... dans 10 ans ..."

 

On y est, ma belle. Tu ne le sais pas, mais tout va bien se passer. Regarde ta poupette, deux ans après. C'est pas une chouette neuneu, ça.

Merci à son papa ours qui lui a sauvé la vie.

 

 

nullnull

 

Repost 0
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 11:26

La nounette m'a demandé dimanche dans quelle classe sa petite soeur irait, quand j'aurais repris le boulot.

 

Oui, parce que faut pas rigoler : la nounette, elle, elle est en Moyenne section. Et l'année prochaine, elle sera en Grande section. Elle a très conscience d'être la plus grande de la fratrie.

 

Ben sissoeur, elle rentre en ... section bébés, à la crèche.

 

D'ailleurs, elle est rentrée. Hier.

On a découvert les lieux ensemble (je connais bien les couloirs car ils sont communs à la halte-jeux de la poupette, mais je n'avais jamais vu le dortoir ni les salles de jour).

Tout à l'heure, on y retourne, elle aura son casier à elle avec sa petite étiquette.

 

Sa référente, c'est Déborah. Déjà, le prénom va bien avec çui de ma choupette, et en plus elle est Bélier, comme ma choupette. On s'en fiche mais ça dénoue la tension de rigoler là-dessus.

 

Pas qu'il y ait tellement de tensions, remarquez, c'est quand même la troisième adaptation, la troisième garde. Même si je suis un peu chagrine de reprendre le travail et laisser mon dernier bébé commencer sa vie sans moi, faut reconnaître que la situation actuelle n'est pas idyllique.

Je n'ai pas envie de reprendre mais respirer un peu sans mes mouflettes, pfiou, ça peut me faire du bien.

Faudrait que ce soit possible sans tous les tracas qui vont venir avec, les horaires de dingue, toutes les informations à découvrir sans formation programmée au départ, les sujets à porter à bout de bras réclamant plus de temps pour les traiter que d'heures dans une journée ...

(remarquez, sur ce dernier point, sujets à porter à bout de bras, etc. je me suis un peu entraînée).

 

Menfin disons que c'est la première fois que je me pointe comme une fleur avec un petit phénomène comme la choupette.

 

* Le miam :

"- Comment ça se passe pour la nourriture ... ?

- Euh, elle tète ...

- Ah, quelle marque ?

- Euh, non, enfin elle tète mon lait, quoi. A la source. En fait, elle refuse le biberon.

- ...

   Ah, et pour les purées ?

- C'est-à-dire, en fait elle n'accepte pas non plus la purée ... ni la compote . Elle n'ouvre la bouche devant une cuillère que si ce sont ses soeurs qui jouent à la dinette (et que la cuillère est vide)[pas débile ma choupette]."

 

* La garde

- Elle a déjà été gardée par qqn d'autre ?

- Par son papa. Quand j'étais chez le dentiste (plouf plouf).

 Le truc c'est qu'elle ne veut pas être séparée de moi...(comment je cafte)"

 

* Le joujou :

"- Elle se déplace ?

- Euh, la tête. Elle la bouge [ça compte ?]. Sinon, elle ne se tourne pas. Elle reste sur le dos ou dans son transat, comme une adorable limace, à me suivre du regard partout où je vais et agiter ses papattes en couinant joyeusement : "maman, les bras !" 

Non mais sinon, elle a une bonne préhension avec la pince du pouce, c'est chouette, hein !! [suis très fière de ma choupette]. Pas que ça lui serve beaucoup, vu qu'elle veut être dans mes bras tout le temps (soupir]. En fait elle veut être divertie en permanence, avec tous les petits bébés ici ça devrait faire de l'animation ? [je me raccroche aux branches comme je peux, hein].

- Oui, bien sûr, ils se développent tous à leur rythme vous savez !! [oui, je sais]. Et vous la portez beaucoup ?

- C'est-à-dire, que ... oui, enfin je la laisse parfois, maintenant elle passe de plus en plus longtemps à jouer, hein, quand elle est bien réveillée elle peut jouer 30mn [je gonfle les chiffres pour nous faire bien voir]. Mais bon, sinon elle pleure, enfin elle hurle.

- Ah, et quand elle pleure, comment vous faites ?

- Euh, elle tète.

...

Enfin parfois ça marche juste en berçant le transat. Parfois."

 

* Le dodo :

"- Comment elle s'endort?

- Euh, elle tète ...

En fait elle refuse de s'endormir autrement qu'avec moi dans la bouche.

...

Mais j'ai apporté son doudou ! [je continue à me raccrocher aux branches ...]

- Ah, elle a un doudou !

- C'est-à-dire que, enfin il n'est pas investi, vu qu'elle ne veut pas être séparée (mais il a notre odeur)."

 

Ca va être du gâteau.

Donc bon, suis quand même, un peu, euh, interrogative sur cette adaptation.

 

Le plus fort c'est que j'avais prévu de commencer début novembre, pour avoir une semaine de congés (comprenez : seule) avant ma reprise. Ben non, adaptation décalée par la crèche, donc congés à l'eau (ils font le pont le 11), pas grave : comme ça avec la semaine suivante on a 8 jours complets pour l'adaptation.

Sauf que la référente, elle lit son manuel et dans son manuel, l'adaptation c'est sur 1 semaine ou 2 semaines, c'est pas marqué 8 jours. Donc elle part sur une semaine et hop, à la hussarde : tout à l'heure je la laisse déjà 1/2h, demain en plus je la mets à la sieste là-bas et je la reprends, et lundi, paf, 5h sans moi .

Pouf pouf. On va voir, hein. Ptêt pas dès lundi. Encore que la choupette pourrait nous surprendre, après tout.

 

Avec tout ça, j'ai même pas fait son petit trousseau. Faut que je lui trouve un joli ptit sac, et de quoi le remplir.

Pour ma choupette.

Que j'aime.

Et que je laisse.

 

Près de 7 mois collée-incrustée à moi. Tu vas me manquer mon amour. Vivement le soir.

 

Et pas vivement le 22.

Repost 0
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 16:07

Bon, j'essaie de rattraper mon retard de billets ...

 

Ben oui, je n'en ai pas trop parlé, mais on a fêté les anniversaiiiiires !!

 

Rha oui, les 2 ans de la  poupette en famille ... précédés ceux d'Alyssa (que je n'ai même pas célébrés correctement, même si le gâteau était plus esthétique) ... sous le signe du chatnull, ça rime

null 

 

 

Et après la poupette, c'était le tour de la nounette qui a fêté ses 4 ans.

 

Le jour J, c'était dans le gîte béarnais !

Gâteau "Petite Sirène" .

C'était la demande de la nounette, et c'était promis. J'avais fait le décor en pâte à sucre chamallow avant de partir, en "kit", j'ai tout réuni sur le gâteau commandé à la pâtisserie (celle qui est à 40mn aller-retour, ça m'a pris plus d'1h, en comptant l'achat de produits anti-mouches à la supérette) .

 

 

 

Bon c'est pas trop celle de Disney, hein, sauf qu'elle est rousse, mais on voit que c'est une sirène. Et puis ma nounette est bon public quand même - elle a applaudi. Enfin pour être exacte, elle a bien regardé son gâteau, a reconnu Polochon le poisson, et a demandé "il est où Sébastien ?"  (le homard) ... et dès les bougies soufflées elle a commencé tout de suite à croquer dans son prénom. J'en ai déduit qu'elle était contente.

On n'a pas trop osé manger la sirène, elle a fini dans la poubelle d'Aurore.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fontaine à étincelles du soir aussi a produit son petit effet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jolie journée. Belle frayeur à la piscine quand la poupette est tombée dedans sans brassards, mais la journée a bien fini.

 

On a encore soufflé des bougies chez Aurore, mais promis, je donne les images bientôt.

 

Pis après on a refêté ça avec Mamie Jaja et tonton Pat

 

 

 

 

 

 

 

 

(notez que ce qui compte, c'est pas les cadeaux, c'est le gâteau avec des bougies - ici déco pâte d'amandes et mini-smarties improvisée en vitesse).

 

 

 

 

  

  

(M'enfin les cadeaux, c'est bien aussi - la nounette a eu un poupon dans un cosy que sa soeur s'est empressée d'annexer).

Et d'abord, c'est pas son anniv, à lui, pourquoi on lui offre des BD ?

 

 

 

 

 

Qui veut sauver Tonton Pat ?

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis il y a eu la "vraie" fête avec les copains copines. 9 gamins de 4 ans, 2 de 2 ans et quelques bébés, sans parler des parents qui allaient rester, tout ça entassés dans l'appart un jour pluvieux, en préparant la fête on ne faisait pas les fiers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'était journée déguisée !! tout le monde a joué le jeu dans la maison ...

 

et les voisins ont bien rigolé en voyant toutes ces princesses (dont 4 Blanche-Neige) et un prince s'éparpiller sur le balcon au premier rayon de soleil.

 

 

La nounette a été super gâtée, comme d'habitude.

 

Les animations ? pouh, rien de ce que je n'avais prévu n'a pu être fait, sauf l'atelier "tatouages temporaires", avec Sabrina, ma copine, mon idole, aux commandes (je ne sais même pas combien elle en a fait, elle devait avoir mal aux doigts, on n'a même pas pu papoter ...). C'est passé super vite. J'étais sur les rotules après, et bien contente que ce soit passé.

 

Menfin, un joli moment.

 

Avec un gâteau-château (que j'ai pompé sur mes copines Natalie et Florence) qui a fait son effet, bien que les remparts n'aient pas bien tenu. Mais là encore, la fontaine à étincelles a tout fait ! (Et la figurine de chevalier devant le pont-levis, mais vous ne la verrez pas sur la photo)

Et les bougies magiques !!! les copines de la nounette sont venues l'aider à en venir à bout (à force de souffler dessus ponullur les rallumer elles ont frôlé l'incendie)

 

null

 

 

 

 

(Deuxième version pour l'école un peu après).

 

Repost 0
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 17:02

Dans quelques semaines c'est la crèche. Pour que le passage ne soit pas trop difficile, et que la choupette puisse au moins se passer du lait maternel pendant la journée, maman-en-or a décidé de lancer la diversification au cours du 6ème mois de la choupette (puisque les préconisations ont changé et qu'on ne recommande plus d'attendre impérativement le 7ème mois).

Bon, on a aussi attendu que je sois prête, c'est vrai.

Mais c'est quand même une grande aventure. On était un peu excités avec l'ours.

 

Grand moment.

Courge butternutt, comme pour les aînées : une variété de potiron finalement, goût fin, saveur sucrée, le compromis parfait entre les fruits et les légumes (pis c'est orange comme les carottes et les carottes ça rend aimable, nan ?) . Préparée avec tout mon amour, un peu de vapeur, et au prix de quelque millimètres de pouce - le couteau en céramique offert par grand-mère étant effectivement très performant.

 

Verdict : la choupette a ouvert le bec, surprise, puis ... n'a même pas essayé de faire semblant d'avaler. Elle a repoussé direct avec la langue, avec des grimaces éloquentes.

 

Haricots verts amoureusement cueillis et équeutés par Mamie Jaja, et cuits à la vapeur ?

Beuark.

 

Courgettes bio ?

Pouah.

 

Bon, on a laissé passer quelques semaines.

Et j'ai joué mon jocker ce midi, HA, tant pis pour les légumes, on passe à la poire !! Compote bio même pas mitonnée maison (des fois que mes compétences soient en cause).

Je l'ai eue par surprise, ma choupette, elle ouvrait la bouche, paf j'ai glissé la cuillère. Chébon, ça ! Grand sourire de maman-en-or.

Grande grimace de la choupette qui a tenté de tout cracher puis serré obstinément les lèvres.

 

Découragement de maman-en-or :

"mais tu ne peux quand même pas commencer avec le nutella ma choupette !!"

 

"Mais, a commenté la nounette toujours très logique, tu peux lui donner le nutella en soupe. Elle a pas de dents, mais en soupe, elle peut en manger".

 

Si, si, j'ai quand même fugitivement étudié la question.

 

 

D'ailleurs en parlant de nutella, je voudrais souhaiter la bienvenue à un nouveau blog de recettes de cuisine ... après ma copine Fanfan multicréative, après ma copine Aurore cuisto-inventive, voici toute la fantaisie de la pétillante Skiwi (Chantal) dans son blog joliment nommé Ya plus de nutella : plein de jolies idées pour se consoler en attendant d'en racheter .

bienvenue dans la blogosphère !!

Repost 0
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 08:33

Ca fait quoi, la moitié d'une année ?

ça fait deux saisons de nos vies

ça fait le quart de la vie de la poupette

ça fait le huitième de la vie de la nounette

ça fait toute la vie de ma choupette.

 

Je t'aime. Même si tu pleures. Même si tu m'empêches de dormir. J'ai hâte de te connaître.

(pis d'ici là peut-être que tu dormiras mieux). 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 21:25

L'autre jour, l'ours super rangeur a fait du tri dans les archives des dessins des filles. Ceux que maman-en-or ne se résoud pas à jeter.

Il a tout rangé dans une chemise en carton.

 

Chemise que la nounette a aussitôt vidée, pour en étaler le contenu dans le séjour.
Elle a retrouvé ça.

 

 

Vous savez ce que c'est ?

 

Ce sont mes dessins, parmi ceux que je laissais le matin en évidence à son attention. Pour qu'elle les trouve en se levant pendant que je serais au chevet de sa soeur. Pour qu'elle sache que je l'aimais. Pour que maman soit un peu avec elle à son réveil.

Presque toujours 4 personnages. Parfois, un cinquième personnage : Spiderman, l'idole de ses 2 ans. A à l'époque ce qu'elle aimait c'étaient des dessins de vélo, de rivière et d'escargots, des coeurs, des ponts, des routes, des voitures. Et la toufefel. Ah, la toufefel !!!

On ne voyait qu'elle en allant en voiture à Necker, la Tour Eiffel toute parée des étoiles européennes (à l'époque la France avait la présidence tournante de l'UE).

 

Ma nounette a tout oublié.

Ma poupette ne sait même pas ce dont il s'agit.

Et justement, ces dessins sont ressortis ... 2 jours avant notre rendez-vous de suivi à l'hôpital, avec la neurologue.

Pas évident d'expliquer à la poupette pourquoi on va voir ce docteur et de la préparer. Mais bon, elle est sympa, elle a suivi.

 

De son côté, le docteur doit avoir une vision strobostopique un peu rigolote : la poupette à son arrivée, 3 mois, inerte en réanimation ... la poupette à son départ, 4 mois, toute vive ... la poupette à 6 mois qui attrape des objets ... la poupette à 1 an qui se déplace sur les fesses et passe son IRM ... la poupette à 18 mois, qui marche et tient la main de sa maman au ventre arrondi ...

et cette fois, la poupette à 2 ans, qui serre dans ses bras sa poupée tandis que la maman serre dans ses bras un bébé de 5 mois.

 

Ma poupette ... c'est ma poupette. Je ne sais pas ce qu'elle avait compris du rendez-vous, et je ne m'inquiète pas pour son intelligence. J'avoue, j'aimerais juste qu'elle parle. Pour savoir ce qu'elle pense, sans doute. Pour lui donner plus de place ...

 

Enfin sans délayer : en résumé, c'était très drôle. Elle a cadré la neurologue direct. La poupette, c'est elle qui décide ce qu'elle fait, quand elle le fait, et comment. Elle a un sentiment très aigu de sa dignité, elle n'est pas en représentation.

 

Impossible de lui faire montrer les animaux sur le petit livre tendu par le docteur, elle ne les a montrés que quand moi je lui ai demandé. Elle a retiré ses chaussures et ses chaussettes seule pour monter sur la table d'examen, a refusé tout net d'attraper la marionnette pour faire plaisir au docteur (et montrer comment elle prend bien les objets avec ses petites papattes), a bien tout observé quand même (après tout elle a sa malette de docteur à la maison). A la fin de l'auscultation elle a sauté de la table, attrapé un petit marteau en plastique et est venue me tester mes réflexes, avec une assez bonne mémoire des gestes du médecin.

Qui a souri, bonne joueuse.

Et a demandé à la poupette "tu le fais au bébé ?"

Ok. La poupette s'est avancée, marteau levé ... vers sa frangine.

"Non!! TON bébé !!"

La poupette a aussitôt pivoté vers sa poupée, ouf pour la choupette. Et un petit aperçu au passage de son audition parfaite.

 

Conclusion de la neurologue, qui a posé quelques questions aussi sur la déglutition : tout va bien, elle est même carrément futée notre poupette. Si elle ne parle pas ce n'est pas un problème musculaire, ce n'est pas l'audition, ce n'est pas l'intelligence ou le langage (elle comprend tout et réagit au quart de tour).

Nan, c'est juste que ... c'est une tête de bois.

 

Bon, elle ne l'a pas formulé comme ça.

 

Menfin on le sait bien, que c'est une petite obstinée ma poupette.

 

Et donc, pas de séance d'orthophoniste, rien du tout, on attend. Ca se débloque souvent à l'école. Rendez-vous après les vacances de la Toussaint, après la rentrée de ma poupette (ouhlala ...).

Si ça se trouve, elle parlera, et la page sera tournée ... Rien que d'y penser, ça me fait bizarre - imaginer ma poupette qui parle ...

 

N'empêche, quand elle veut elle peut. J'ai commis l'erreur de lui apprendre à dire "tétée", histoire de comprendre ce qu'elle voulait et d'éviter les crises (elle mimait pareillement le fait d'avaler quelque chose pour "signer" :" j'ai soif" /" j'ai faim" / "je veux téter" ).

Ben ça, je l'entends 10 fois par jour, maintenant ... comme quoi, la motivation, y a pas à dire, ça fait le plus gros du travail.

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)