Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 17:01

 

Oui, elle ne parle toujours pas notre poupette mais maintenant, elle sait dire "non".

Elle a l'âge, faut dire.

Et elle le dit.

Repost 0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 09:09

Qui l'eût cru ? ma choupette est à 60 jours de son premier anniversaire !!

 

Vous vous rappelez, il y a 5 mois ?

 

Depuis quelques semaines, quelques jours, il y a eu de gros changements.

On n'en est plus là.

Du tout.

 

La choupette mange.

Pas de tout, faut pas délirer, c'est la choupette quand même, elle prend la suite des autres 2 boulettes mouflettes. Elle a un rang à tenir question petit caractère "personne-ne-me-force-à-rien".

Mais elle accepte le lait - je veux dire : un autre que le mien. En biberon, à la crèche. C'est nouveau, et c'est un grand progrès (j'ai enfin remisé le tire-lait).

 

Elle accepte les laitages, sous réserve qu'ils ne soient pas froids (bien sûr, c'est pas du tout une caractéristique des petits suisses qui sortent du frigo ).

Elle tolère les légumes, mais seulement avec un peu de viande, et en quantité assez homéopatique pour l'instant.

 

Dans tous les cas, quand elle voit la cuillère, elle commence par fermer la bouche.

 

Oui, la diversification après 9 mois, faut savoir que les bébés commencent à carburer côté neurones : on ne la leur fait pas.

Elle se méfie, ma choupette. Elle verrouille par principe sa lèvre inférieure par-dessus sa lèvre supérieure (façon "la cuillère ne passera pas"), puis consent à ce qu'on dépose une particule de purée ou de laitage sur ses lèvres. Elle sort un bout de langue. Si ça convient, elle ouvre la bouche. Pas beaucoup, pas longtemps.

Sinon, on peut toujours tenter de faire levier avec la cuillère, rien à faire, elle est plus tenace qu'une huître. On peut toujours faire le clown avec des "aaaa" et des "oooo" pour l'encourager à nous mimer et ouvrir la bouche : elle se marre la bouche fermée.

Vous avez déjà vu un bébé rigoler la bouche fermée ? Moi, un seul exemplaire : le mien.

 

Donc on y va tranquillement, paisiblement, on ruse, on contourne.

Et on termine par la compote. Alors là, ayé, depuis 15 jours elle est conquise, grands moulinets des mains et couinements parce que ça ne va pas assez vite (une fois sur deux elle mouline tellement des poignets qu'elle tape dans la cuillère et en fait gicler le contenu, c'est pas voulu mais ça l'éclate (ouais, c'est super drôle)).

 

Mais il n'y a pas que la nourriture dans la vie.

 

Et ma choupette s'est métamorphosée. Elle qui pleurait sans cesse ... s'occupe maintenant toute seule à jouer, soit sur son petit tapis (elle sait se retourner, même si ça ne l'intéresse pas) soit dans la "bouée" qu'on nous a prêtée. Elle y tient assise sans problème mais s'amuse comme une folle à s'envoyer en arrière, un grand must du moment.

 

 

A la crèche aussi elle sourit à tout le monde et gazouille "babababa dadadada" sur le tapis.

 

Elle y fait la sieste dans son lit à barreaux.

Ici aussi.

 

Et elle interagit de plus en plus avec ses soeurs, qui la font marrer aussi souvent qu'elles la font pleurer ...

 

En fait, elle dormirait la nuit, ce serait le "bébé idéal".

Mais bon. C'est juste notre bébé parfait.

Elle finira bien par dormir ... et nous avec.

 

 

Et vous avez vu ? pour une fois qu'elle est en avance sur ses frangines pour quelque chose :

elle a 2 dents !! sorties à 9 mois 1/2

(3 canines poussent aussi chez la poupette, raison pour laquelle je mentionne le sujet toujours sensible des nuits)

Son grand kif, c'est désormais en fin de tétée de me décocher son adorable sourire repu, à faire fondre la calotte polaire, ouvrir la bouche façon "un petit rab", viser le téton de sa mère pas encore assez méfiante et gnak ! elle mord.

 

Désopilant.

 

C'est ma choupette.

 

Je t'aime. Et j'ai 37 ans de plus que toi, alors ne crois pas que tu vas m'avoir longtemps à ce jeu là.

Repost 0
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 16:24

 

 

TOP !!

On l'a !!

 

 

La photo d'identité

pour l'inscription au centre de loisirs ...

 

Car c'est fait : ma poupette est préinscrite à l'école maternelle pour la rentrée prochaine.

Elle était fière comme Artaban.

 

Ca file, hein ? au début de ce blog elle rentrait encore dans des pyjamas en 3 mois ...

Repost 0
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 21:37

Et voilà, on y est

2 ans 1/2

notre petit rayon de soleil, notre petit clown, la poupette espiègle, pétillante et futée ...

(ici après une séance de maquillage qui ne rend pas du tout en photo, et une séance de barbouillage chocolaté qui ne rend pas très bien non plus)

 

ma poupette autonome, en pleine période "moi-toute-seule" (elle s'habille seule plus vite que sa frangine, et n'essayez même pas d'ouvrir son petit suisse à sa place), 

 

ma jolie rêveuse, réservée et contemplative

 

ma petite fille ...

ma princesse ... (bien coachée par sa frangine faut dire)

 

 

2 ans 1/2 !!

Joyeux demiversaire ma poupette que j'aime (grand comme le soleil) !! 

 

Repost 0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 17:14

Dans la série "le chiffre du moment", j'avais prévu de faire un article intitulé 6-4-2, pour le plaisir du clin d'oeil.

C'était sans compter le tourbillon de la vie, qu'on a la chance de voir passer puissance 3 ici, et donc le temps que je poste mon billet on en est plutôt à 8-3-4-0 ...

 

Oui, parce que le 6 c'était pour 6 jours sans accident ... depuis que ma nounette, faut le dire un peu (comme elle-même l'a dit à sa maîtresse et à son animateur favori du centre de loisirs, je me sens autorisée à le glisser ici), depuis que ma nounette, donc, a décidé d'arrêter les couches de nuit.

Incroyable.

Et vous l'aurez deviné, là on en est à 8 jours.

 

Quand elle m'a dit qu'elle voulait mettre une culotte, j'avoue que j'ai un peu marqué le pas. Je veux dire, c'est pas comme si on dormait trop la nuit, vous voyez. L'idée de devoir encore se réveiller pour changer les draps, ça ne m'attirait pas des masses. En même temps, on n'allait pas la freiner, depuis le temps qu'on attend de passer de 3 tailles de couches différentes à 2, sous le plan à langer ...

Alors j'ai pris le temps d'acheter en soldes des draps et alèses supplémentaires, d'aller chercher un paquet d'alèses jetables (je sais c'est pas écolo mais ça aide à éviter de tremper toute la literie).

Et puis voilà, on a fait le lit, alèse +  drap + alèse + alèses jetables + drap (histoire de pouvoir juste retirer les draps mouillés sans avoir à refaire le lit au milieu de la nuit).

Pot dans les toilettes la première nuit et au pied du lit à présent, pipi après l'histoire du soir, bisou "fais de beaux rêves de princesse et de fleurs et de papillons" "toi aussi maman, et tu reviens me voir 8 fois".

Et on a attendu l'appel.

Ca fait 8 jours qu'on attend.

Il y a eu une petite fuite avant-hier, mais la nounette s'est réveillée et s'est levée.

Elle est super fière d'elle "je suis une grande fille".

Et nous on est super fiers aussi, pas qu'elle ait réussi (ça on est surtout soulagés), mais qu'elle ait décidé ...

 

4, c'était pour le nombre de dents qui pointent chez les boulettes (oui, depuis quelques nuits grises on les appelle comme ça nos mouflettes, ce sont rien que des petits boulets).

2 incisives en transparence sous la gencive inférieure pour la choupette, dont une très près de la sortie à gauche, et les 2 canines du haut de la poupette qui font un point blanc sous la peau. Bah oui, elle n'est pas pressée ma poupette, les dents de 2 ans ça sera pour 3 ans je pense.

Ca explique un peu les nuits grises, les rhumes ... et les torrents de salive versés par ma choupette (surnommée aussi "jamais-sans-ma-bavette").

 

2 c'était pour le nombre de petits suisses avalés par ma choupette. Qui accepte (l'est pas trop tôt) de manger des compotes à la crèche, mais toujours pas un autre lait que le mien (et qui c'est qui déploie des trésors d'ingéniosité pour tirer son lait le midi ? gagné, c'est bibi), et qui refusait jusqu'ici toute forme de laitage, sans parler des légumes (là je tente le tout pour le tout avec des pots à la viande ou au poisson, c'est pas transcendant mais elle en a pris qq cuillères).

 

Et donc là aussi vous aurez compris, on a changé de compteur.

On en est à 4 petits suisses. Bon, je commence à la cerner ma choupette ; je n'ai pas insisté sur les bons petits suisses nature que ses 2 soeurs ont adoré au début de la diversification, je suis directement passée aux petits suisses sucrés aux fruits. Je sais c'est pas glop et c'est chimique mais au moins elle en mange. Ca fait toujours ça de nourriture en moins à produire côté laiterie.

 

Et on en est à 3 dents qui pointent. C'est pas que l'une ait changé d'avis ni qu'on se soit trompés. C'est que ayé, l'incisive a percé. On ne la voit pas, on ne voit que le trou, hein. Mais ma choupette a une dent.

 

Première dent.

A 9 mois 1/2.

Elle met 2 mois 1/2 dans la vue à sa moyenne grande soeur et 3 mois 1/2 à l'aînée (pour une fois qu'elle est en avance sur quelque chose par rapport à ses frangines).

 

Bon, restent encore 3 dents à sortir dans les semaines qui arrivent, hein, mais une dent faite n'est plus à faire !!

 

Et zéro ?

 

Zéro, c'est le nombre de sourire édenté qu'on aura désormais.

Mon dernier bébé.

 

Elle est jolie, la vie.

 

 

 

 

 

Repost 0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 20:21

je sais, je sais, la pauvre ...

 

Mais au moins, elle y voit clair !

 

Sinon merci pour vos pensées : ma choupette est guérie, offriciellement !! et a réussi à affronter une semaine de crèche sans replonger tout de suite ...

La moyenne grande soeur n'a plus d'otite, le papa soigne sa crève, et la maman ne tousse presque plus. La grande grande soeur éternue beaucoup, mais dans 2 mois c'est le printemps !!

Repost 0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 20:07

 

 

 

 

Repost 0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 12:16

Alors ça va être un tout petit peu plus difficile que G comme  d'il y a 6 semaines.

Faut penser plus loin, on va dire. Sachant que c'est de la choupette qu'il s'agit.

 

P comme Poisse ?

 

vous chauffez.

 

Comme le petit corps de ma choupette qui oscille entre 37,5 et 38,5 °C.

Et qui tressaute d'une toux qui ne semble jamais guérir.

Pourtant, on l'emmène quasiment tous les jours chez la kiné. Gentille, hein, cette dame. Pas super convaincante qd même mais bon, c'était la seule qui nous a pris avant et pendant les vacances.

N'empêche, elle n'a pas dégagé grand chose, on dirait. Ca n'en finit pas.

J'en parlais à la maman de Garance, à qui ça rappelait la pneumonie de sa fille l'an dernier.

 

Et ma choupette, tout blanche, qui tousse à en pleurer, qui gémit, qui dort trop, et qui mouche (et c'est pas beau) ...

Ce matin on a enfin réussi à avoir une autre réponse du doc que "lavages de nez, kiné et ventoline".

 

Je ne sais pas si c'est mieux, l'antibiothérapie contre une infection pulmonaire. Heureusement que la maman de Garance m'avait préparée au diagnostic.

 

Donc P comme Pneumonie.

Même pas 9 mois (mais bon, après une infection urinaire à 3 mois faut monter en grade).

On change de kiné (clinique ce WE) on file des antibios, on réhydrate, ventoline, et tétées +++ . La choupette a perdu du poids. 300g de moins et elle était hospitalisée d'office.

La doc est charitable : elle nous offre 48h, le WE à la maison, pour que l'antibio et l'hydratation fassent leur effet. Si choupette encore fiévreuse et amorphe lundi, c'est radio et prise de sang. Et l'hôpital, sûrement.

 

Remarquez, ça tombe bien, justement, à force de tousser aussi à en vomir et à mon niveau d'épuisement, j'ai fini par être arrêtée, jusqu'à mardi. Comme ça je suis dispo pour l'hôpital ... 

 

Ca se soigne bien, la pneumonie, hein, faut pas s'affoler. Ca me serre le coeur, mais on n'aime jamais voir son enfant malade.

 

Et quand elle sera guérie, ma choupette, on dormira la nuit (si, si, vous verrez).

 

Vivement l'été ...

 

Repost 0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 12:09

Et voilà, Noël est passé.

Avec lui, le Père Noël. . Et ses jouets. Une pile indécente attendait les mouflettes au pied du sapin.

La nounette, à qui j'évite pourtant de raconter des histoires sur le sujet, est incollable sur la vie et les méthodes du Père Noël. Elle  m'avait bien expliqué comment il allait réussir à rentrer sans cheminée (paraît qu'il a une poudre magique) et avait insisté pour déposer des gâteaux et du lait à côté du dessin qu'elle avait fait pour lui (chuis jalouse, il était plus beau que le mien).

 

Les filles se sont arrêtées pour contempler les paquets, puis ont commencé à ouvrir. L'ours ne savait pas à quoi s'attendre, donc il y avait au moins 4 spectateurs ... et  5 humains ravis  (disons que la choupette était un peu dans l'ambiance quand même).

Si on excepte ce qui est à mon avis une bourde d'emballage (interversion d'étiquettes, avec un hochet pour la poupette et un puzzle "2 ans" pour la choupette), le Père Noël semble avoir plutôt bien tapé !

 

Les méthodes d'ouverture des cadeaux des mouflettes étaient aussi différentes que les filles elles-mêmes.

La nounette était du clan "je déchire vite, oooooh super, et je passe au suivant"  ... alors que la poupette a observé attentivement chaque paquet, avant de l'ouvrir précautionneusement, de regarder l'emballage du cadeau sous tous les angles, d'attendre patiemment qu'on ait sorti le jouet, de le manipuler, et seulement après (et uniquement parce qu'on insistait, curieux de voir ses réactions) de passer au suivant. C'est pas seulement la double otite, je pense que c'est vraiment son petit caractère.

 

Enfin forcément, à un moment, il y a eu LE paquet.

 

<= Cui-là.

 

C'est quoi c'est quoi c'est quoi ? (on était plus excités qu'elle).

 

C'est ça => 

 

Oui, vous vous rappelez la mission du Père Noël ?

 

 

10mn pour que l'ours réussisse à sortir le jouet de son emballage, sous le regard intense de la poupette  ...

 

Et voilà, ma poupette a serré la poupée contre son coeur et ...

 

... et c'est tout.

 

Pas trop de rayonnement. A part celui de la fièvre montante.

 

 

Et nous on a été un peu déçus : c'est une poupée de collection, elle n'est clairement pas faite pour jouer avec. Une fois retirée de l'emballage, on ne peut pas la manipuler facilement, les bras sont fixes, les boucles d'oreilles ne tiennent pas, les vêtements perdent leur gonflant, elle reste belle mais ... c'est pas un jouet.

 

N'empêche, le Père Noël en a bavé, de Bordeaux à Argenteuil en passant par Paris, par la Bretagne et tout le réseau internet ... pour qu'elle soit au pied du sapin ce matin là, il est fabuleux, le Père Noël !!

 

Et elle est belle, cette poupée.

 

 

 

Et d'ailleurs, ce matin, quand il a fallu choisir un jouet pour se distraire chez le kiné pendant que la choupette se faisait torturer soigner (kiné respiratoire dont on ne voit pas la fin), la poupette a trottiné vers sa somptueuse poupée et n'a pas voulu en démordre : ce jouet et aucun autre.

 

Donc maman-en-or, finalement contente de voir que la magie prenait (sans doute avec la fin de l'otite) lui a conseillé de bien la garder contre elle, et a mis en route l'équipage, poupette et poupée dans la poussette et choupette dans le chinado.

 

...

 

Le truc, avec la choupette dans le chinado, c'est qu'on ne voit rien du tout du paysage en contrebas.

Et par exemple, on ne voit pas quand une poupée tombe par terre.

 

Arrivée chez la kiné, j'ai fait un looping, crié sur ma fille (qui s'est mise à pleurer, bien fait), et j'ai fait le chemin en sens inverse, à toute berzingue malgré la poussette, sans aucun espoir ... là, par terre, du rouge et du blanc ?? non, c'est une canette écrasée. Et là ? un carton vide ...

 

Il a bien fallu se faire une raison : la poupée ira rendre heureuse une autre fillette. Qui n'a rien fait pour la "mériter", qui n'en a pas rêvé aussi fort, et dont la mère a dû se réjouir de l'aubaine sans chercher des yeux sa propriétaire.

Mais c'est comme ça, c'était par terre.

 

Adieu, poupée de rêve, poupée trop belle pour nous, 

merci à toutes celles qui se sont tellement impliquées pour que ma poupette ait quelques heures son rêve entre les mains. C'est fini, elle attendra son prochain anniversaire, plus de poupée aussi belle et aussi chère pour une enfant qui ne comprend pas encore que si la poupée tombe, c'est perdu "pour toute la vie". Comme la nounette au même âge ne comprenait pas que si on lâchait le ballon d'hélium, c'était parti "pour toute la vie".

Elle m'a expliqué après, ma poupette, que c'était sa main qui avait lâché la poupée. Elle n'a pas appelé et moi je n'ai rien vu ... 

 

C'est bête parce qu'à force d'avoir une choupette qui tousse la nuit, à force d'avoir passé ma semaine de "vacances" à courir les kinés et les docteurs avant de tomber malade à mon tour (et pas d'arrêt maladie pour les MAF, on le sait, même et surtout avec des mouflettes rapprochées elles-mêmes kaputt)

c'est bête, donc, mais une fois la colère passée, contre ma poupette qui ne l'a pas fait exprès : c'est sa main qui a lâché, contre moi qui lui ai laissé le jouet dans les mains, contre la personne qui va en profiter et c'est pas juste mais elle en a de la chance

une fois la colère passée, une fois que j'ai vu la tristesse de ma poupette qui a compris que bon, sa poupée, c'était terminé

une fois accepté mon propre chagrin de "tout ça pour rien"

j'ai pleuré toute la journée.

Je suis fatiguée, que voulez-vous.

 

Il y aura d'autres poupées, je sais. C'est pas grave, je sais aussi. Ca comptait juste pour moi autant que les copines qui se sont donné ce mal.

Je vais surtout tâcher de refaire la même robe et l'enfiler sur une poupée d'ici, quand j'aurai le temps (un jour).

 

Merci encore aux MMpères noël (et n'allez pas en rechercher une autre, je vous connais, la poupette apprendra cette leçon et moi aussi )

Repost 0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 22:11

Alors voilà, Noël arrive.

Sans blague ! Vive le vent d'hiver, boules de neige et sapin, tout y est, le calendrier de l'Avent en chocolat se vide et les chaussons suspendus au sapin (recyclés de l'an dernier) disparaissent petit à petit.

 

Pour la petite histoire, cette année le rythme de la reprise a eu raison de mes bonnes intentions. Voui, je voulais suspendre au sapin des petites maisons alsaciennes en papier comme l'an dernier, avec une autre version pour la poupette, le tout rempli de bricoles qu'il restait à trouver et à financer (et ensuite à ranger dans la maison).

Donc ?

donc j'ai craqué et acheté un calendrier tout fait.

Et tant qu'à faire, j'ai tapé dans le bien kitsch, avec plein de petits chocolats au lait que c'est pas bon mais que les mouflettes ne s'en rendent pas compte (dites le mot "chocolat" et elles rappliquent à MACH2).

Et aussi, quelques petites cases "cadeaux" avec des bricoles de rien du tout dedans.

Eh ben vu la déception des mouflettes à chaque fois que c'est une bricole (et donc le chocolat leur passe sous le nez), je me dis, l'an prochain je ne me ferai pas de noeuds au cerveau, ce sera des papillottes dans les maisonnettes !!!

 

Enfin ce n'était pas le sujet du billet.

Nan, je pensais vous parler de la Liste de Noël de la poupette.

 

Parce qu'elle a demandé un jouet au Père Noël.

Vi.

Et ça, même sans parler. C'est fort.

 

Sa soeur, qui parle, continue tous les jours à faire savoir qu'elle voudrait bien tel ou tel jouet. La nounette veut tout ce qu'elle voit, principalement les cadeaux que maman-en-or a choisi pour les anniversaire de ses copines (et il y a eu beaucoup de fêtes d'anniversaire ces 3 derniers mois, donc beaucoup de voeux). Mais dès qu'elle feuillette un catalogue, elle se découvre plein de nouvelles idées.

 

Moi je sais ce qui lui tient à coeur. Parce que je suis sa Ma-man, eeeeh oui.

Et je sais que c'est déjà dans la hotte, eeeeeh oui.

C'est qui les meilleurs ?

 

Après, le dur métier de maman c'est d'expliquer, à chaque nouvelle demande enthousiaste de la nounette que oui, ça fait rêver, que oui, on pourrait le demander au Père Noël, sauf que le Père Noël il n'a qu'un traineau alors ça va pas être possible cette année. Eeeeeh non.

"Oh !" fait alors la nounette de son ton d'adolescente blasée, "c'est toujours la même histoire !"

 

La poupette, elle, ne s'intéresse pas aux catalogues.

Elle a pleuré les premières fois où sa soeur est partie seule à ses fêtes d'anniversaire, et puis elle a accepté de se contenter d'aller rechercher son aînée avec moi, et n'a donc jamais vu les cadeaux.

En fait, elle sait bien ce qu'elle veut, ma poupette.

Et moi, j'espère que je le sais aussi.

Enfin j'espérais.

 

Parce que mardi, c'était la fête de sa halte jeux.

 

15 jours que la poupette revenait couverte de paillettes, avec de la peinture violette sur les doigts ... j'avais hâte de voir la déco.

La déco, c'était une Lettre géante au Père Noël. Une chouette affiche violette (ça alors) pleine de paillettes (ça alors), avec des photos découpées dans des catalogues de jouets, une par enfant, et le prénom de l'enfant à côté.

 

La poupette avait donc choisi un jouet.

Celui-là et pas un autre. Non substituable, non échangeable, on lui a proposé d'autres images, des jouets analogues, rien à faire, c'était ça, LE jouet du Noël 2010 de ma poupette.

 

Jusque là, c'est plutôt sympa.

Sauf que ma poupette a vraiment demandé ce jouet. Je veux dire, elle s'attend vraiment à ce que le Père Noël soit au courant et le lui apporte. Elle fait des loopings à chaque fois qu'elle le voit et s'écrie, au comble de l'excitation "bébé !!" sur le ton de "vous allez voir, je vais recevoir ça !!.

Rha.

 

A l'ère des nouvelles technologies de l'information, je pense que le Père Noël ne s'attendait pas à avoir l'info si tard.

 

En tout cas, moi qui lui donne un coup de main, je peux vous dire que j'ai pris une bonne bouffée d'angoisse.

En même temps, c'était pas non plus au dernier moment, mi décembre c'est pas trop tard pour les livraisons. Et puis bon, elle a 2 ans ma poupette. Moi j'ai attendu d'avoir 12 ans pour me payer le même truc avec mon argent de poche (le modèle d'entrée de gamme, en plus). Et je ne parle pas de grand-père ou de Crème de Belle-maman qui avaient une orange à Noël.

On n'est pas que des consommateurs. Je déteste le marketing à outrance ciblé sur mes têtes brunes. Et la poupette est toute petite, c'est pas un jouet de son âge, c'est luxueux et super cher, on doit pouvoir lui en trouver un analogue qui correspondra plus à son âge et au peu de soin qu'elle va lui accorder.

 

Il faut savoir raison garder.  

 

Je me suis donc jetée, en rentrant de la fête, sur les sites de vente en ligne ...

Rien. Epuisé.

Les rares sites qui le proposaient le vendaient au triple du prix.

Echec confirmé par l'ours - qui gardait autant sa raison que moi, et avait le coeur aussi serré à l'idée que sa poupette n'ait pas SON jouet. Ma poupette qui ne réclame presque rien, ne s'attend pas à recevoir et rayonne de surprise enchantée quand elle a un cadeau. Et on a tellement envie de la voir rayonner samedi matin ...

...

J'ai couru les magasins de ma ville le lendemain, avant et après le taf : échec. Pire : les chaînes entières de magasins étaient en rupture de stock (d'après les vendeuses qui avaient déjà eu des demandes et avaient appelé les autres magasins).

Rha.

 

La seule demande de ma poupette.

 

J'ai lancé un appel à mes copinautes. Mes amies mamans de bébés d'août 2006. Est-ce qu'elles l'ont vu quelque part, sur un site connu à un prix raisonnable ?

 

Et là, un truc de fou. Une chaîne s'est formée, mes copines ont pris la mission, petits lutins de Noël mobilisées pour le ravissement de ma poupette ... elles ont ratissé les magasins de leurs villes respectives ...

Et le mercredi soir, alors même que je rentrais bredouille de mes excursions, j'avais Vanessa en ligne depuis la région Bordelaise. Elle mettait dans son caddie le jouet convoité, quitte à le rapporter par la suite  "si Sab ne le trouve pas, comme ça, on en aura un !!!" (oui, elle a dit "on", pas "toi" ou "ta fille", mais "on", tout le groupe était concerné !!). Trente minutes plus tard, Sabrina, ma copine et idole, le trouvait dans un hypermarché près de chez elle et se préparait à venir le déposer à la maison le lundi suivant, premier jour des vacances.

 

Je n'ai jamais parlé, je crois, de la chaîne formée par mes copinautes autour de la poupette, quand elle était hospitalisée. Je garde toujours l'espoir de pouvoir vous en poster les images, "quand j'aurai le temps" ...

 

Mais voilà un autre élan de solidarité qui m'a laissée toute étourdie de gratitude ...

 

Merci les filles, vous toutes qui avez cherché, qui avez proposé d'y aller, qui avez trouvé, merci infiniment : ça va plus être votre cadeau que celui du Père Noël !!

 

Et donc, voici ce qui attend d'être découvert par ma poupette, soigneusement emballé et caché au fond d'un grand carton.

(Au passage, elle a bon goût ma poupette)

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)