Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 20:28

Hier après-midi il faisait beau, il faisait doux ... veille de week-end : on traînasse dehors avec les mouflettes.

Veille de week-end, l'ours arrive parfois à rentrer tôt.

 

Les mouflettes s'ébattaient dans le square, avec leurs copains d'école et de crèche. Et que je te dévale l'herbe des pentes, et que je te creuse la terre pour trouver les vers et les rapporter, tels des trophées, aux mamans médiocrement enthousiasmées ...

 

Il faisait beau, quelqu'un m'a gentiment pris la mouflette des bras pour me soulager - une des mamans, ou peut-être l'ours.

Une autre des mamans revenait d'un de nos temples actuels - un chouette magasin de jouets, dont elle avait rapporté plusieurs catalogues.

Alors voilà, on était là, vautrées sur le gazon, à comparer les mérites des dernières nouveautés en matière de jeux pour nos portées respectives ... à côté de l'ours qui gardait un oeil sur les mouflettes.

A un moment, pour discuter plus à mon aise, je me suis couchée sur le ventre.

A plat ventre sur l'herbe fraîche, le menton sur les coudes.

 

Ca m'a fait un bien fou !!

 

4 ans 1/2 que j'attendais ça sans le savoir ...

 

juste ce moment, sans petit alien dans le ventre qu'on a peur d'écraser (je sais c'est neuneu mais quand même), sans greffon dans les bras ou suspendu au sein, sans un petit boulet qui me tire par la manche, la jupe, le pantalon, l'imper, le sac, les cheveux ... qui me saute dans les bras, qui se cramponne, qui veut me dire quelque chose, qui tombe et qui m'appelle ... sans cascadeuse à surveiller, qui me contraigne à rester assise, prête à bondir ...

 

Détendue, à plat ventre dans l'herbe.

C'était bon. Faudra le refaire.

Repost 0
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 11:07

C'est juste que comme ma choupette ne me laisse pas dormir la nuit et est suspendue à mes bras ou mes seins en journée, je me couche avec les poulettes et je ne m'approche plus trop du clavier.

 

Et je suis en retard de 3 mois dans mes commentaires ... sans parler des tutos et même des photos.

 

Mais ça va venir, je pense à vous (si si) et Aurore me poursuivra de la malédiction des cookies aux smarties si je ne poste pas les photos (que Virginie n'attend plus vu qu'elle a triché)

 

Ahlala si vous saviez ce que j'attends de vous dire ...

 

Mais là il y a un petit machin en pyjama de velours mauve (cadeau de naissance) qui bave et vous dit bien des choses aussi (ah ouais ça cause, ça cause, et ça fait des bulles aussi). Et vu son expression, je file, car je me suis promis de ne plus attendre qu'elle pleure pour m'en occuper (en même temps ça ne me laisse pas très longtemps, faut reconnaître).

 

Bisous à toutes et à bientôt !!

Repost 0
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 20:02

Juste un mot pour signaler que ayé, on est reviendus.

 

Ben oui, seulement ce soir.

 

Faisait si beau en Bretagne (si si je vous assure, du reste je n'ai quasiment jamais vu la Bretagne sous la pluie),

faisait si bon être en vacances,

on est restés en plus tout le week-end.

Bonne-à-marier tâchera de rattraper le coup pour le budget.

 

C'est pas la nounette qui a râlé à l'idée de sécher une journée d'école, et pour la maîtresse (mission !! mission !!) on a rapporté une pleine boîte d'au moins 1,5kgs de coquillages en tous genres (y compris des huîtres et des moules, moi je sais qu'on peut en trouver au restau en face de la maison mais la nounette, non).

Plus des galettes bretonnes. Pour l'école, et pour la crèche.

  

Plus des épées (je ne vois pas l'intérêt d'avoir des garçons : on a toutes les cascades dont on peut rêver avec les mouflettes, et elles veulent quand même rapporter des épées du Mont Saint Michel). Plus des figurines princesses, fées, enchanteur et autres cavaliers (une idée de maman-en-or, vu que même pleines de bleus, bosses et pansements c'est quand même des filles les mouflettes).

 

On a aussi rapporté des conserves de la Belle Illoise, de la soupe de poisson "la Cancalaise", du caramel au beurre salé à tartiner sur les crêpes qu'on ne va pas tarder à faire, de la gelée de cidre (avec la recette), du cidre, et des bols bretons aux prénoms des deux dernières mouflettes (on a déjà les autres).

Et quelques photos (à peine plus de 6 Go).

 

Maintenant faut penser à aller se coucher - vu que quand je racontais que la choupette pleurait tout le temps, je ne parlais pas que des journées. Là elle dort, ça nous fait 2h de pause. 

Et puis demain, y a école (parents indignes).

 

A bientôt, et merci pour tous vos gentils mots !!

 

Cancale

 

Saint Malo

Dinard

 

Mont Saint Michel

 

 

Repost 0
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 17:28

Ben oui.

 

Encore en vacances. Il y en a qui ne s'embêtent pas, faut dire.

 

Même pas eu le temps de finir de poster les photos de la semaine dans le Béarn, on est repartis.

Bon on a fait profil bas auprès de la maîtresse, vu que la nounette sèche l'école. Pour se faire pardonner, on a déiceé qu'on était en mission : on prend des photos (la marée haute, la marée basse) et on ramasse des coquillages !

Ah oui, parce que cette fois, on est près de la mer.

A Cancale, même. Pas loin de Saint Malo, avec vue sur le Mont Saint Michel, au loin. Dans un petit gîte sur 2 étages, avec lit 160 (bonheur de l'ours), petits lits jumeaux (jubilation des mouflettes), balançoires et même piscine chauffée, et un chemin bordé de mûres (miam, ça c'est pour moi). L'ours a emmené les mouflettes en ramasser pendant que je tape sur l'ordi (la machine à dévédé, pour celles qui se demandent pourquoi on l'emporte avec nous).

 

Bon, la piscine même chauffée, quand il fait 20°C venteux dehors, c'est pas une option très raisonnable avec 2 enrhumés (la poupette, merci la crèche, a refilé ses crobes à son papa). Mais il y a la mer, le sable, et les coquillages (mission !! mission !!)

Et aussi, en Bretagne, eh, il y a des crêpes. Et ça, on ne va pas passer à côté, demandez à la nounette qui en est à sa 4ème (on est arrivés hier soir, quand même).

 

On va être bien tranquilles, avec quelques plans pour quand il fera beau, et quelques plans pour quand il fera moins beau (il ne pleut jamais, en Bretagne, mais quand même, okazou ...).

D'autant que la poupette est déjà tombée dans les escaliers. Donc voilà, ça, c'est fait. Le premier soir, hein, tombée depuis le haut des marches, roulé-boulé jusqu'à son papa qui l'a réceptionnée avant qu'elle ne touche le carrelage. Le truc de cauchemar pour maman-en-or qui a passé une sale nuit (avec toutes les histoires d'hématomes au cerveau qui passent inaperçus au début).

Bon, donc ayé, la chute c'est fait, et aussi celle sur le banc devant l'église ce midi - la poupette les aura toutes faites, et puis faudrait pas nous décevoir, on appréhendait et ça devait se voir.

Donc maintenant, elle est prudente, et elle ne suit plus sa frangine dès que cette dernière va aux toilettes (au 1er).

 

Et cette fois il n'y a pas de mouches, et il fait bon dans les chambres au 2ème étage, on va peut-être, enfin, se reposer . Et l'ours s'occupe de la choupette, qui m'a tellement usé les nerfs que j'avoue, je suis bien contente d'avoir du relais.

 

A dimanche prochain !!

 

 

 

Repost 0
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 12:51

Eh oui, comme plein de petits métropolitains, on a repris ce matin le chemin de l'école.

Ca n'a pas été facile pour les mouflettes. Pour rappel, la nounette entre en moyenne section et la poupette a retrouvé sa halte jeux pour quelques heures.

Eh oui, fini le ryhtme tranquille des vacances, où sans aucun effort on fait tomber du lit papa et/ou maman à 7h45. Là, il a fallu les secouer à 8h ...

 

Et donc, pour nous consoler ...

... je mets des photos de nos va-can-ces !!

 

Ben oui j'ai pas fini. Ne me dites pas que vous n'aviez pas remarqué ?

 

Alors je continue.

 

Il y avait la piscine ... quand la température le permettait, donc le matin et le soir.

 

Le matin, c'était bien, la choupette dormait.

 

Le soir, c'était bien aussi, sauf que la choupette ne dormait pas : du coup, comme je n'étais pas trop dans l'eau, vous avez des photos.

 

L'eau semblait glaciale quand on s'y enfonçait, mais elle était fabuleusement bonne une fois dedans. Faut dire qu'elle était à 27°C, chauffée par le soleil, il faudrait être difficile pour ne pas apprécier.

 

On était bien équipés - bouées, brassards, paréos, tongs ou méduses, et plein de serviettes antillaises (ou pas)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ours a fait le clown, évidemment.

 

 

Remarquez, ça fonctionnait plutôt bien avec son public.    

 

 

 

 

 

 

On a joué avec les mouflettes, forcément.

 

 

Et les filles ont sauté dans nos bras, évidemment.

 

La détente, assurément...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On voit que la poupette se montrait moins aventurière en fin de séjour - boire la tasse en tombant sans bouée ni brassards ça vous remet les idées en place.

 

 

Repost 0
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 20:12

Et voilà, on est reviendus !!

3 machines à laver ont tourné hier, en plus du Grand Réapprovisionnement, et là j'ai commencé le changement de saison dans les armoires des filles ...

 

C'était chouette, les vacances.

C'est fini ! c'est la rentrée !!

mais en vrai c'est pas fini, on repart dans 10 jours ... plus près ...

 

Faut dire qu'on était loin, loin, loin ... C'est l'ours qui, cédant à mes supplications, avait réussi in extremis à louer ce gîte niché au pied des Pyrénées, à la jonction de 4 départements (paraît-il : vu les temps de trajet sur petites routes on n'a pas voulu infliger des visites aux filles, déjà qu'on était à 40mn aller-retour de la première boulangerie).

 

On était prêts à partir le vendredi soir. Les valises étaient prêtes, Silver le Kangoo était chargé, et le réveil était programmé pour 3h40 le lendemain matin.

 

Ca paraissait une bonne idée - d'ailleurs ç'en était une - mais se lever n'a pas été facile .

 

12 heures sur la route ! (avec de très longues pauses ... ).

Les mouflettes ont été sages et ont bien supporté, elles avaient bien compris le principe du transfert en pyjama dans la voiture et ont profité des croissants le matin et des frites les midi, que du bonheur !!

 

... on est arrivés à 17h

=> direction ... la piscine .

 

 

 

 

 

 Sur le bord de la piscine, on a fait connaissance avec les habitants des 2 autres gîtes et leurs enfants.

 

Eh oui, il y avait toute la semaine la petite Lucie de presque 5 ans et son frère Rémi de 8 ans, qui ont bien joué avec les mouflettes, et les adolescentes Lucille et Emma qui ont initié la nounette à la série animée "Totally Spies", de la compagnie quoi ! Les parents étaient sympathiques et discrets (comme nous ).

 

Bon, après piscine et dîner, les nuits striées et la déshydratation ont eu raison de moi, j'ai terminé la journée effondrée sur le lit, comateuse, avec un mal de crâne abominable, pendant que l'ours presque aussi ratatiné, faisait les lits et couchait les aînées.

 

De manière générale, on ne peut pas dire qu'on se soit reposés, avec les 2 plus petites qui nous réveillent la nuit et les mouches qui se croyaient dans une pièce de Sartre et interdisaient la sieste pour les plus grands.

 

Enfin il faisait beau et chaud, alors on pouvait faire nos mots fléchés (déliiiire) dehors, et comme on était perdus au milieu de nulle part, on n'avait rien d'autre à faire que regarder bronzer les lézards, brouter les chevaux, voler les libellules ... et aller trempouiller dans la piscine. Pas de quoi se plaindre !

 

 

 

 

 

 

Des vacances, quoi. Et moi, enfin, je n'étais plus seule, avec la pression écrasante et les sollicitations incessantes de 3 neuneus de moins de 4 ans - les 2 aînées ayant passé l'été à tenter de se tuer de toutes les manières possibles, sans personne d'autre que moi pour les en empêcher (notez que même à deux on n'a pas réussi à empêcher la poupette de boire sérieusement la tasse, mais elle est encore là pour qu'on en parle).

 

Et demain c'est la rentrée, et nous aussi, on peut dire qu'on est rentrés. Elle est pas belle, la vie ?

Vivent les vacances (merci mon Choupinou). 

 

Je mettrai quelques photos complémentaires dans les jours qui viennent, notamment de notre étape dans le Tarn et Garonne chez ma copine Aurore (sinon Virginie me tuera).

Et en conclusion, une pensée pour Aurore, qui nous a reçus seule avec ses 2 mouflets, et a réussi à mitonner des plats extras (et j'ai découvert après coup le boulot qu'elle a fait juste avant notre arrivée, pour qu'on puisse s'installer peinards sur sa terrasse à regarder le somptueux paysage de sa campagne ensoleillée). 

Encore merci, Aurore. J'ai vu que la pré-rentrée avait été difficile ! après les mèches hier, j'espère voir le résultat de la manucure de cet après-midi. On pense à toi pour "Il était une fois l'homme" (et Ouioui, Trotro, Tchoupi, Franklin, Tracteur Tom et autres histoires courtes).

Repost 0
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 18:42

J'avais dit que le mois d'août serait très difficile et très long, avec les 3 à la fois, sans nuit complète, sans pause et sans relais.

Je savais à quel point ça serait dur.

Je savais que je me retrouverais à un moment à me déchirer les cordes vocales, à avoir envie de les secouer, à serrer le poing pour endiguer ma montée de violence et à courir calmer mon hystérie sanglotante dans la salle de bains pour ne pas faire peur à mes filles.

Je savais que je ne me reconnaitrais pas et que je ne ressemblerais pas à la maman que je voudrais être. Et que mes filles méritent.

Je savais que j'aurais envie de tordre le cou à cette idée que "Profite, c'est que du bonheur". Que du bonheur, tu parles, c'est quoi cette amnésie collective ?

 

Bon, d'accord, je ne regrette rien.

Mais c'est dur, vraiment c'est dur.

 

Je sais aussi que ça ira mieux dans deux mois, dans 5 mois, dans 1 an, et qu'elles vont grandir trop vite.

 

En attendant, je suis à bout.

Et justement ...

 

Ce blog a l'immense plaisir de vous annoncer ... qu'il part en vacances !!!

rha lovely

A dans 10 jours

Repost 0
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 12:35

Dans la série "le chiffre du moment" il ya le 3 !!

 

Ok, avant il y a aussi le 2.

Comme 2 pipis sur le pot par la poupette, qui copie tout ce que fait sa soeur et a donc décidé de s'intéresser au sujet.

La première fois, sa frangine était allée voir Toys Story avec son papa, et la poupette s'ennuyait peut-être, en tout cas elle a demandé le pot, s'y est assise, s'est levée sans avoir rien fait, s'est essuyée soigneusement ... et s'est rassise. Au bout de 20mn de ce manège, je lui a apporté deux livres de Petit Ours Brun et Petit Lapin Blanc et je suis partie ailleurs ... et après 45mn assise et la marque du pot incrustée dans sa chair tendre, elle est venue me chercher en trottinant pour me montrer son exploit.

Depuis je lui propose quand elle y pense, et elle a même recommencé (pipi au bout de même pas 10mn cette fois, j'étais sciée). Sinon, elle s'y assied simplement, et elle lit. En même temps, je la comprends, je fais pareil.

 

Comme 2 robes coordonnées, cousues avec soin ... et avec hâte ... pour une nouvelle petite fille et sa grande soeur, dans la famille de l'ours : respectivement 1 et 21 mois (même écart qu'entre nos 2 dernières).

Ici ce sont des tailles 3 mois et 2/3 ans

adaptées trèèèès librement de modèles trouvés dans "J'habille mon bébé" (Sylvie Loussier) et "Couture simple pour enfants sages" (Emma Hardy ...)

coton à coeurs Buttinette / coton rose Tissus Price. 

 

Comme 2 neuneus qui font de la balançoire dans la nouvelle maison d'un copain de la nounette :

(c'est la nounette qui pousse sa soeur,

c'est sympa, hein ! pis ça soulage la maman)

 

 

ou 2 neuneus qui vident le bac à jouet pour s'y installer

(initiative de la poupette, qui n'est pas la dernière pour faire le clown)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Et après il y a le 4.

Comme le 4 août dernier, la fin de mon congé maternité, qui laisse la place à un congé d'allaitement jusqu'à mi-octobre. Et aussi, le début du congé parental de l'ours, qui est désormais avec nous tous les mercredi. Ca va être chaud financièrement, mais en qualité de vie on va s'y retrouver, enfin j'espère (pour l'instant on n'est pas partis en vacances alors j'ai du mal à rester positive).

 

Comme les 4 mois de la choupette qui approchent. D'ailleurs, demain, ça fera 1 an qu'elle s'est implantée, ma clandestine, enfin à en croire Docteur Echographie (celui qui a vu successivement chacune des trois mouflettes de l'autre côté de mon bidon mais qui commençait chaque séance par un jovial "c'est votre premier ?" ... sauf l'écho de datation de la choupette mais c'est parce que la poupette jouait sous la table. Il est bon mais il n'est pas physionomiste).

 

Comme le 4ème début de lymphangite - enrayée mais pas avant de m'être mordu la langue à force de claquer des dents, (j'ai terminé d'expliquer la situation à l'ours les dents serrées). Ibuprofène, bain à 50°C, tétée et massage du côté engorgé, et toute la literie à tordre, ouf, c'est passé.

 

Je suis exténuée, ça explique.

 

Oui parce qu'on s'est retrouvés à 15 dimanche dernier (plus deux bébés, la plus jeune pesant la moitié du poids de ma choupette), et à 8 mercredi. Faut bien nourrir tout le monde, et Bonne-à-marier se prend pour Fanfan et a fait plusieurs fournées de choux. Sans parler des gâteaux ...

 

 

J'ai beau lui dire que je suis nulle en cuisine, elle ne m'écoute pas. 

Depuis qu'elle a lu dans un San Antonio il y a une vingtaine d'années (sic) que les femmes se partagent en deux catégories - celles qui sont douées en ménage et en couture vs. celles qui sont douées en cuisine et qui sont des bombes au lit - Bonne à marier a décidé qu'elle saurait faire la cuisine. Question d'orgueil. Je lui ai dit, hein, que c'était l'avis de San Antonio, que le monde a changé depuis, que Frédéric Dard est mort (paix à son âme), et que de toute façon elle est encore plus nulle en ménage qu'en cuisine donc elle est forcément dans la deuxième catégorie.

 

Rien à faire.

Remarquez, les choux étaient parfaitement réussis, et au deuxième essai la farce était aussi plutôt bonne (pardon pour la famille de l'ours qui a essuyé les plâtres). Et je suis assez fière de sa charlotte aux fraises d'hier.

 

Alors ça c'est même pas elle qui a eu l'idée, c'est l'ours, parce que le fondant au chocolat, il n'en peut plus ... (Je ne sais pas si ça existe ou si c'est codifié dans les manuels médicaux, l'overdose de fondant au chocolat, mais ce serait dommage d'avoir ça sur un certificat de décès : on a encore besoin de l'ours. Ne serait-ce que pour chasser les moustiques (il n'est pas super efficace mais il est plus grand que moi)) .

 

Enfin tout ça pour dire que la prochaine fois, Bonne à marier se prendra pour Aurore avec ses "simili-chocolatines" (le premier essai n'était pas concluant mais Bonne à marier est une entêtée ! il n'y a qu'à voir sa cadette : une petite tête de mule aussi, ça ne m'étonne pas, les chats ne font pas des chiens et la pomme ne tombe jamais loin de l'arbre - sauf cas de grand vent, j'imagine).

 

Je disais : et de 3 !!

Je ne parlais pas de ces 3 là :

 

ni des 3 applications quotidiennes de gel pour contrer le muguet de la choupette (merci les antibiotiques)

 

ni des 3 semaines avant la rentrée (déjàààààààààààààà ? nan c'est pas possible ? ) (ben si)

 

Rien de tout ça.

3, comme la taille des couches de ma choupette depuis une semaine.

 

Vi, j'ai attendu tant que j'ai pu, mais fallait se rendre à l'évidence, le 2 était trop petit, ma choupette, mon dernier bébé, ma toute-petite ... est passée à la taille 3.

 

C'est pas possible, hein ... pas déjà ?

 

 

Repost 0
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 21:24

Un chouette silence, hein, je vous rassure.

Nan parce que nous, le silence, c'est quelque chose qu'on a un peu oublié.

 

Ca nous tombe dessus un dimanche matin, comme ça, on n'espérait pas

 

paf, la moyenne (qui a encore 1 an et plusieurs mois) découvre un jouet de sa frangine et ça l'occupe 1h30 d'affilée (authentique et sans trucage)

 

 

la grande arrache l'autorisation de jouer à "Poisson Rouge" sur l'ordi de papa

 

 

 

et la petite s'éclate avec ses mobiles

  

  

 

et les parents respirent !

 

 

(papa range et maman coud)

 

...

 

Et ça nous retombe dessus le dimanche après-midi !!!

 

la petite pionce

 

 

 

 

 

la moyenne et le papa aussi

 

 

 

 

et la grande s'applique pour préparer son cadeau d'anniv pour sa frangine

(c'est pas chou ça ? et elle a même fait un dessin qu'elle lui a donné juste après)

 

Je vous rassure, ça ne dure pas longtemps, et ça n'arrive pas souvent, ça vaut le coup de l'immortaliser !

 

Allez, je vous abandonne, on va se préparer à fêter un autre événement demain !

Repost 0
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 18:51

On a bien pensé à toi mercredi, petit Clément.

Et à tes parents, et à tes soeurs.

 

Peut-être que l'oiseau bleu, celui qui choisit les âmes des enfants qui vont s'incarner sur terre, a changé d'avis et préféré te garder près de lui, et de Cécile.

 

Il n'y aura de toi, de ce côté-ci du néant, qu'une empreinte en creux,

 

le manque de toi au pied du sapin, où je t'attendais au Noël prochain, avec tous les enfants de la famille de l'ours. On s'était dit : 3 de plus cette année. C'était chouette. C'était faux.

 

le souvenir rêvé de tes mouvements gravé dans le corps de ta jumelle

 

une fête des mères sombre comme le deuil, l'opération qui t'a rendu tes ailes ayant eu lieu la veille.

 

Tu n'étais pas fait pour ce monde-là.

Mais merde, je t'y attendais, moi.

 

Et ça va être dur de parler de toi. Comme disait l'ours à ta maman, avec tout sa pudeur et sa belle simplicité "on n'ose pas vous en parler, pour ne pas vous faire de peine".

 

On pensera bien à toi dimanche prochain, quand on fera la connaissance de ta soeur, pile 1 mois après vos naissances. Le jour où elle est née. Le jour où tu es mort - pour de vrai.

 

Mercredi tu es redevenu poussière, dans des habits de poupée : les seuls à ta taille.

Bon voyage, tout petit Clément.

 

Je ne sais pas à quoi elle rêve, la vie.

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)