Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 17:00
Hasard ou coïncidence, c'est hier que j'ai déballé pour la nounette le DVD de Kirikou, qui attendait sagement sur une étagère.
Je ne l'avais jamais vu, je ne m'attendais pas ...
Il y a une scène dans laquelle Kirikou se noie. Sa mère soulève son minuscule corps inerte et le porte contre son sein, et le berce en chantant doucement la chanson à sa gloire  ... que la tribu, groupée autour d'eux, reprend ...
et tout le temps où la tribu chantait pour lui, la nounette et moi étions scotchées, elle en disant "oh, il est malade, il tète sa maman" et moi en aquiescant - et en attendant les poings serrés à en avoir mal que le petit kirikou revienne à la vie.

Voilà, aujourd'hui ça fait 4 mois que nous sommes revenues de Necker. Avec ma poupette, qui est revenue à la vie, puis revenue à elle, puis revenue à nous ...

Et pour celles qui n'auraient pas bien regardé sur les images que je poste parfois, il y a deux points marquants .

D'abord, elle tient assise ma poupette !!!
Elle ne se retourne toujours pas, hein, c'est pas son kif, mais elle tient ! Et elle peut à loisir manipuler ses hochets en les examinant sous toutes les coutures, parce que c'est ça son kif, et surtout elle apprend à ... tendre le bras le plus loin possible pour attraper les objets forcément les plus éloignés.

Et aussi, elle ronge tout. Oui : les dents arrivent.
Bon elles ne sont pas là, mais c'est un peu comme la pousse des ongles, l'idée que ses dents arrivent me donne le vertige. Pis ça serait bien le premier truc qu'elle ferait plus tôt que sa soeur (à part naître, bien sûr).
Elle grandit ma poupette .

Vous n'avez pas bien vu sur les quelques photos postées les jours précédents ?
Alors voici :



































Fais de beaux rêves mon babinou (et même si parfois je m'énerve de tes pleurs fréquents ... merci d'être restée)

Repost 0
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 10:00


Ca faisait longtemps que je n'avais pas posté une recette de la nounette.

En vrai, elle adore cuisiner, mais on ne fait pas forcément des choses très originales ...
Là, on doit apporter le dessert demain, je cherchais une idée de gâteau.
La nounette, me voyant farfouiller dans le coin farine, a réclamé "moi veux faire cuisine".
Bon, on va faire un gâteau au chocolat alors, tu maîtrises.
En même temps, un peu ras le bol du moelleux au chocolat.
Elle a quoi en rayon, Bonne à marier ? (elle est nulle en cuisine, c'est acté, mais bon elle a peut-être fait les courses).
En balayant les étagères du regard, tout en repérant les amandes effilées du coin de l'oeil, j'ai vu les "pétales de maïs au chocolat" de marque magasin dont l'ours a décrété que c'était pas top (traduisez "moi j'en mange pas"). La nounette n'a pas le palais si fin, et les gobe de bon appétit, mais ça m'a donné une idée.

Donc pour cette recette nous avons utilisé
200g de chocolat pâtissier
3 oeufs
100g de sucre & pincée de sel
75g de farine à gâteau (poudre levante incorporée)
150g de beurre + crème fraîche
75g d'amandes effilées (parce que j'avais ça sous la main)
1/2 bol de pétales de maïs au chocolat
(des chocapics quoi).

Préchauffer à 190°C

Commencer par hacher grossièrement les amandes et les pétales de maïs (on peut rajouter quelques gouttes d'arôme d'amande amère).

En parallèle, faire fondre le chocolat avec un peu d'eau et le beurre, rajouter ensuite la crème fraîche notamment pour "refroidir" le mélange
(afin qu'il soit manipulable par un mouflet ... et qu'il ne fasse pas coaguler les oeufs)

 

 

 

 Fouetter les oeufs puis ajouter le sucre et la pincée de sel, mélanger

 

 














Verser le mélange chocolat et beurre, mélanger le tout et ajouter la farine.
Mélanger encore (la nounette adore utiliser le petit fouet qu'elle a reçu à Noël).


Verser les 2/3 des miettes chocapic-amandes et mélanger.

Remplir le fond de petit moules (ici en silicone) avec le reste des miettes - pas trop, elles doivent juste couvrir le fond.

On verse ensuite la pâte dans chaque moule,
puis on décore avec quelques amandes effilées.


"pourquoi, maman ?"
pour faire joli.
"pourquoi ?"
parce que ça met en appétit
"pourquoi ?"
continue, mon amour.



Faire cuire une vingtaine de minutes à 190°C (ici petits moules en silicone, four à chaleur tournante).


Verdict : Bonne à marier a failli tout faire cramer , mais c'est pas mal, pour une invention.
On peut servir avec de la glace ou de la crème anglaise.
Attention, suivant le chocolat choisi et la marque des pétales de maïs chocolatés => le gâteau peut-être très sucré, limiter le sucre dans la préparation. On peut remplacer les amandes par des noisettes et une partie du chocolat par de la pralinoise - dans ce dernier cas ne pas ajouter de sucre.


Là nous sommes invitées et le dessert doit être facilement transportable, mais j'essaierai aussi la version crumble  en versant les miettes de chocapic/amande (ou noisette ?) par-dessus des pommes & poires avec un peu de chocolat fondu ... (pis pourquoi pas des fraises ...).

Repost 0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 10:32
Depuis que nous sommes rentrés, tous les matins, la nounette réclame le baluba.
Je lui ai dit que non, c'était seulement quand on était en vacances ...
Alors elle a dit qu'elle voulait être en vacances.
J'ai expliqué que les vacances c'était fini, papa est au travail (genre maman ne fait rien - mais bon je ne vais pas lui expliquer déjà tous les sens du mot travail).
Elle a dit "moi veux pas fini, moi veux les vacances".
D'accord, mon trésor. Mais il va sans doute falloir attendre l'anniversaire de papa maintenant.

Donc la nounette, qui a de la suite dans les idées, est allée chercher une bougie musicale et a fait jouer "happy birthday" jusqu'à épuisement de la pile, et elle chante "jeux ziversaire, papa !" en boucle. Des fois que ça vienne plus vite.

Faut la comprendre. Le baluba, c'est ça :
une grande structure pour grimper, passer dans des tunnels, des filets, sauter sur de la mousse ... et faire du toboggan géant (et aussi une plus petite structure pour les tout-tout-petits avec un petit toboggan où les tout-petits-mais-pas-tout-tout-petits se lancent à plat ventre ...)

L'ours a appris à la nounette à grimper seule en s'aidant des filets (il m'a dit "eh c'est crevant, j'allais pas le faire encore 3 fois" ... il a eu plus de succès (ou de paresse) que moi les jours précédents : du coup je l'ai fait des douzaines de fois - je sais pourquoi je n'ai pas pris de poids).
Après 2 jours à suivre Emma, qui elle assurait seule comme une pro (à vous en filer le vertige, impossible de suivre ce mignon zébulon), mini était mûre :


Pendant ce temps, la poupette observait depuis son chinado ...
ou bien, assise sur une banquette, elle jouait  avec les affaires de ses parents (elle les rongeait serait plus exact).








Il y avait aussi des petits manèges et des petites voitures, ainsi que quelques jeux pour occuper les parents - tout ça moyennant à chaque fois une petite pièce blanche  faudrait pas perdre de vue le business - et une zone de construction avec des briques lego grandes comme le bras de la nounette, qu'elle fourrait méthodiquement (comme tous les autres enfants) dans les petits meubles de cuisine en bois alignés sur le côté.

Bon maintenant on va où ?
























Le baluba, on n'a pas ça à la maison mon amour - mais on était allées dans une structure semblable avec ma copine Marie (et son fils Alexis), pendant que j'étais enceinte de 5 mois de ma fille cadette. Maintenant que c'est elle qui est enceinte de 5 mois de sa fille cadette, on va pouvoir y retourner, mmmm ?


Repost 0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 08:08
J'ai fini les macarons de Chantal
Repost 0
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 10:00
La nounette me tire de ma rêverie printanière, alors que j'admire les branches du square nouvellement alourdies de toutes petites fleurs blanches ou rosées ... en pensant que d'habitude, je découvre ce spectacle en rentrant du travail, et que chaque année je m'en émerveille, et que chaque année c'est l'un de mes plus jolis cadeaux d'anniversaire.

"Maman ! C'est un avion !"
Le regard de ma nounette est vrillé vers le ciel d'un bleu intense, à peine rayé de quelques traînées nuageuses. Pas l'ombre d'un avion, mais le son des réacteurs est reconnaissable.

J'observe, fascinée, la cascade de bulles de savon produites par une rafale de vent, s'engouffrant dans l'anneau du bouchon brandi par la nounette ... et dans lequel, toute à son excitation, elle a oublié de souffler ...
Dans quelques minutes, mon petit fauve reviendra sur terre et découvrira que le vent lui grille la priorité : ce phénomène, loin de la déconcerter, la mettra en joie. Elle galopera dans l'herbe avec son enthousiasme habituel, à la poursuite des bulles de savon - brandissant toujours l'anneau dans lequel le vent continuera à créer quelques bulles sporadiques ...

Pour l'heure, son petit visage penché sur le côté, la nounette scrute le ciel et écoute, attentive.
"Si maman, c'est un avion. Il est caché derrière les maisons."
Et pour dissiper le mystère, elle précise en levant un index sentencieux :
"Mais je vois son bruit."
Repost 0
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 08:49
Je ne sais pas si vous vous rappelez que j'avais proposé de donner des livres, il y a quelques semaines ...
J'en ai envoyé quelques-uns à ma copinaute Emmanuelle (celle pour qui j'avais tricoté une écharpe rouge - enfin pour sa fille).
Elle m'a redemandé mon adresse pour me rembourser les frais de port, mais je pensais qu'elle avait oublié ...
que nenni !
Voici comment elle me "rembourse" les frais de port !!

Le livre pour la nounette est choisi par son fils aîné, Baptiste (les deux ayant les mêmes goûts en matière de super-héros ) et sa fille Eloïse a choisi un livre pour la poupette - je suis toujours bluffée par l'attention de mes copines à penser aussi à la poupette. Et aussi des bulbes !!! je vais voir si on peut les planter en pot, les filles vont adorer ça, sinon ce sera pour la prochaine maison - on finira bien par avoir un jardin . Il y a des bonbons (genre des bons) et aussi ... un petit goût de soleil pour moi, avec du gel douche parfumé et du sent-bon à la vanille, qui me renvoie à la motié de ma vie (à 18 ans, quoi) quand je me parfumais les cheveux à la vanille. J'y ai pensé récemment, comme une envie de me remettre un peu de vanille dans les cheveux puisque je n'ose plus me mettre d'eau de toilette tant que j'allaite, c'est magique !
Et bien sûr, comme par enchantement, ce colis est arrivé pour mon anniversaire.

MERCI EMMANUELLE je ne mérite vraiment pas une telle attention  (dire que je pensais que tu avais oublié), c'est tout simplement fabuleux



(Nota : il n'y avait qu'un seul livre dans le colis - j'espère que le facteur ne s'est pas servi, parce que le colis était (re)fermé avec du scotch ...)
Repost 0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 15:14

Là j'ai fait une boulette.

Je vous explique.

C'était le premier soir à CenterParcs, j'avais emmené la nounette pour découvrir le centre aquatique, qui ferme tard (21h). On s'était donc changées tranquillement dans les vestiaires, on avait la place, et en sortant aussi, même si c'était un peu plus compliqué avec le tissu mouillé. Après avoir rhabillé ma nounette, j'ai commencé à retirer mon haut. Et là, mon petit fauve commente "oh ! tes nénés !".
Oui, elle est observatrice ma nounette.
Elle s'est alors intéressée à sa propre anatomie, et a commencé à se tordre le cou pour apercevoir ses petits tétons, en m'expliquant qu'elle aussi elle avait des nénés.
Je ne devais pas réagir assez vite, occupée que j'étais à me contorsionner pour m'extraire de mon top mouillé-gluant avec soutien-gorge intégré, alors elle m'a quasi empoigné le sein pour comparer avec son téton ...
J'ai fait un looping  ... qui l'a mise en joie ...

et là c'était plus fort que moi, c'était même pas réfléchi

je l'ai pas fait exprès

j'ai pas contrôlé, un vieux réflexe conditionné des années primaires ...
(on peut oublier son enfance, elle ne vous oublie pas)

j'ai attrapé son bras d'une main ... et en approchant l'autre main de son torse, je l'ai chatouillée en disant "pouët-pouët".

J'ai su tout de suite que c'était une erreur. Rien qu'à la lueur dans son regard.

En plus elle a découvert avec son père (qui n'a pas de néné mais qui a des fesses) une autre cible possible.

Voilà, depuis tous les jours je me fais poursuivre par un lutin de même pas un mètre, qui couine "pouët-pouët" en tentant de me pincer l'arrière-train et en se tordant de rire.

Et le papa aurait tort de se moquer, l'est pas à l'abri : à chaque fois que la nounette se trouve nez à nez (si j'ose dire) avec un derrière, elle sort la pince et se bidonne à l'avance de sa bonne blague - et vu sa taille, c'est assez souvent qu'elle est à hauteur des fesses adultes.

Je vous laisse, je vais de ce pas me draper dans les lambeaux de ma dignité maternelle malmenée
(en plus j'arrange pas les choses en me marrant autant qu'elle).

Repost 0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 12:00
On aurait dû filmer ma tête ce matin ...
... quand je suis montée sur la balance
dents serrées yeux fermés sourcils froncés nez retroussé et épaules rentrées,
un peu quand on appréhende la douleur de l'aiguille d'une piqûre, ou quand on pense qu'on va se faire enguirlander pour avoir fini le pot de confiture ...
Je ne me suis rendu compte de la tête que je devais faire ... que quand ma balance s'est montrée très polie, et que j'ai pu déplisser tout le visage et décontracter le corps.

Pas d'impact donc, ni dans un sens ni dans l'autre.
J'ai donc le choix entre me dire, chic, avec tout le sport que j'ai fait j'ai pu me faire le plaisir de 4 petit déj au nutella sans conséquence !!
ou me dire, zut, si j'avais tenu bon face au pot de nutella, j'aurais peut-être un kilo de moins ...

Bon, cépatout, maintenant on attaque les 8 derniers. Ahem.

Faut pas croire, l'ours me soutient, l'ours m'aide. Il a renoué le ruban sur le sachet de macarons.
Repost 0
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 14:17



Voici la suite des aventures des deux mini-copines, le 18 mars dernier, avant que Sabrina ne nous rejoigne ...

On notera que la nounette a obtenu le jouet qui lui avait été promis avant le départ (un seau, une pelle et un râteau), et même, on en a trouvé à l'effigie de son héros préféré .




 

 

L'ours a montré aux filles comment faire des pâtés pour former un château de sable, je crois qu'elles ont surtout retenu la partie "remplir un récipient avec du sable".

On n'a jamais pu convaincre Emma de garder sur le nez les lunettes qu'on lui avait proposées (il en restait une paire de "secours" pour la nounette) mais quand je vois le bleu de ses yeux et la luminosité je regrette de n'avoir pas insisté.

A ma grande stupéfaction, la poupette n'a pas fait trop d'histoires quand je lui ai mis ses lunettes à elle, mais bon elle avait les bras bloqués dans le chinado - et puis elle s'est endormie très vite.



































Derrière les écuries où étaient rentrés les poneys croisés sur la plage, il y avait aussi une petite ferme, avec quelques poules, dindons, une truie noire, et deux mamans chèvres avec leurs petits chevreaux si mignons ...

 


Repost 0
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 11:05

"Maman ! regarde !"  s'écrie la nounette, qui vient d'éternuer en mettant les mains devant la bouche - sans même que je n'aie à le lui demander.
Et tout en se tourant vers moi, radieuse, pour recevoir les félicitations qu'elle mérite, elle se frotte les mains encore humides des projections qu'elle a stoppées ...  et s'exclame
"oh ! on dirait du savon."


(bon appétit)

Repost 0

Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)