Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 21:49

 

Je ne sais pas si beaucoup de petits français se déguisent pour Halloween, mais ici le centre de loisirs est à fond là-dessus et les mouflettes suivent.

Aussi, je me dépêche de poster ce billet des fois que ça puisse servir à un autre enfant qui veut un déguisement mercredi prochain ...

  

Une collègue que j'aime beaucoup m'a demandé de faire un boubou à sa petite-fille, pour un anniversaire à thème, Le délai assez contraint incitait à faire au plus simple. 

Pour son petit-fils de 3 ans 1/2, elle n'avait pas pris de tissu, car elle n'était pas sûre qu'il accepterait de porter un tel vêtement.

 

J'ai voulu lui faire un boubou quand même, comme à sa grande soeur, mais sans acheter de tissu non plus (okhttp://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou1910.jpgazou vraiment il ne le porte pas) ... et j'ai cherché une version qui puisse l'intéresser. Il me fallait une idée rapide à fabriquer, vu le délai.

 

Et je suis tombée sur ce vieux pyjama d'homme en satin bleu marine, dont l'élastique était cassé. Je l'avais gardé pour le tissu, joli et confortable.

 

 

Hop, on ouvre les jambes,  je bricole une capuche, on coud les épaules, 2 coutures côté ... j'ajoute une doublure étoilée (chute de tissu) et un bout de biais doré qui me restait ...

 

 

et voilà mon petit lutin, en 2h de temps.

 

 

 

Et donc, si vous êtes charette, et que vous avez un pyjama d'homme à sacrifier, voilà comment faire une cape pour votre lutin.  

 

FOURNITURES 

 

Vieux pyjama d'homme 1,75m pour une taille 3-4 ans, et fil assorti. 

(pour celles qui ont percuté que l'ours est plus grand que ça, allez, j'avoue, c'est un bas de pyjama que j'avais piqué à mon papa car il ne le mettait plus - j'avais bricolé un élastique à la ceinture mais ça n'a pas tenu ... il aura eu 3 vies ce pyjama).

  

Pour la doublure de la capuche j'ai utilisé une chute de voile étoilé assorti d'environ 35x60 cm.

 

CONSEIL : ne faites pas comme moi et repassez le pyjama avant !  

 

DECOUPER

 

D'abord, ouvrir le pyjama :

on découpe la taille

on ouvre tout le long de l'entrejambe

et on ouvre encore sur les coutures intérieures (ne vous trompez pas).

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou-c10.jpg 

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou0111.jpg  http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou0210.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On garde la couture des côtés et l'ourlet du bas.

 

La partie inférieure de chaque jambe va permettre de créer le "boubou". Il sera fermé par 2 coutures sur les côtés.

 

Pour créer la capuche, il faut conserver l'une des jambes complète.

    http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou-c11.jpghttp://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou0411.jpg

 

A partir de la limite de l'entrejambe, découper une entaille de chaque côté,  en laissant 30cm au centre.

(Attention : les jambes d'un pantalon n'ont pas de symétrie, le milieu ne tombe pas pile sur la couture des côtés).

 

Ici pour trouver le milieu, j'ai plié la jambe en 2 et compté 15cm à partir de la pliure (ce qui fait bien 30cm d'encolure dos).http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou0410.jpg 

 

Sur l'autre jambe tracer une droite horizontale entre les pointes de l'entrejambe, découper le long de cette ligne. Garder le bas, et mettre de côté la pièce du haut éventuellement pour doubler la capuche.

 

SURFILER

 

Il s'agit d'un vêtement express  aussi je n'ai pas tenté de réaliser de jolies finitions avec des ourlets ou des biais sur les côtés . Un coup de surjeteuse fait l'affaire.

Ou si comme moi vous n'avez qu'une machine à coudre, surfiler tout le long avec un point zigzag très serré, cela donne une finition acceptable.

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou0310.jpg 

 

FERMER LA CAPUCHE

 

Plier la jambe "complète"http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou0510.jpg (celle avec la capuche) en deux, et fermer le haut de la capuche par une couture.  

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou-c12.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Ouvrir à nouveau le tissu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou-c13.jpg

 

 http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou0610.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Positionner le bas de la jambe opposée endroit contre endroit, en faisant correspondre la ligne des épaules. 

Réaliser un ourlet très fin au niveau du col, sur une longueur d' environ 25 à 30cm - pour estimer la longueur, mesurer la tête du lutin : elle devra passer par l'ouverture.

(ne pas prévoir trop large, penser qu'il y a déjà 30cm dans le dos au niveau de la capuche)

 

Rappel pour positionner le col : le milieu de la pièce de tissu n'est pas exactement au niveau de la couture côté (celle qui reste de l'époque où c'était une jambe de pyjama)

 

Piquer avec des épingles, faufiler éventuellement avec du fil à bâtir.

 

COUDRE LES EPAULES

 

Superposer soigneusement les pièces de tissu et épingler les épaules de chaque côté jusqu'au fond de l'entaille.

 

Rabattre les pointes de la capuche vers le milieu du col (elles ne se rejoindront pas forcément), et épingler les bords de la capuche le long de l'ourlet

(ça c'est plus simple à faire qu'à expliquer : la capuche va partir de devant, au niveau du col, les bords de la capuche au niveau de l'entaille sont donc rabattus sur l'ourlet du col, dans le prolongement de la ligne des épaules ... j'espère que la photo permet de comprendre).

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou0710.jpg 

 

Si une doublure est prévue pour l'intérieur de la capuche, laisser une marge d'environ 1cm au niveau de la bordure de la capuche pour pouvoir faire l'ourlet (moi j'ai réservé l'ourlet avec une épingle de chaque côté, on la voit sur la photo).

Si on ne prévoit pas de doublure, la finition au point zigzag peut sufffire, comme pour les côtés.

 

Coudre les épaules de chaque côté, puis coudre le col (piquer ensemble l'ourlet et les bords de la capuche)

 

Il est possible de réaliser une couture continue mais si vous hésitez, il vaut mieux le faire en 3 étapes que de devoir recommencer.

 

COUDRE LES COTES

 

Retourner  la cape sur l'endroit.

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou0910.jpg

Le devant et le dos de la cape sont donc envers contre envers. La dernière couture se fait sur l'endroit du tissu.

 

Tracer une ligne verticale de chaque côté de l'axe central en partant du bas du tissu. Il doit y avoir environ 35 à 40cm d'écart entre les 2 lignes pour une bonne aisance (plus que le tour de poitrine de votre lutin).

 

Sur chaque ligne, tracer un repère (ou piquer une épingle) à 20cm des épaules.

 

Poser des épingles le long de la ligne, pour maintenir les 2 pièces de tissu, sur 25 cm de hauteur (ici la cape a 70cm de haut). On laisse une ouverture en bas de la cape d'au moins 25cm de haut pour l'aisance (c'est que ça court, ces petits lutins).

 

Coudre les 2 côtés.

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou-c14.jpg 

 

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou1010.jpg

 

 

 

 

 

Couper les fils.

 

 

 

 

 

Et voilà, est nini  ! (comme dirait la choupette). Ta-daaam !!

 

 

 

 

 

 

 

Je vous avais dit que ça allait vite. Même pas besoin de sortir acheter le tissu.

 

 http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou1110.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FIGNOLER : DOUBLURE CAPUCHE

Si on veut, on peut doubler la capuche.  

 

On peut pour cela utiliser le reste de tissu mis de côté (au début, au moment du découpage), après l'avoir soigneusement surfilé (ou surjeté) tout du long.

Il sera un peu court au niveau du cou mais la capuche sera assortiehttp://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou1210.jpg à la cape.  

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour un effet sympa, j'ai pris une chute de voile étoilé, en organza bleu marine, ça faisait un peu magicien, ça pourrait plaire au petit lutin que je ciblais.

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou-c15.jpg 

Retourner la cape sur l'envers.

 

Plier le rectangle de doublure (surfilé tout le long) et fermer le haut de la doublure capuche.  

 

 

L'enfiler envers contre envers sur la capuche.

Replier l'ourlet de la capuche sur la bordure de la doublure. Epingler l'ourlet.

Si la doublure descend un peu plus bas que le col, fixer le reste de bordure le long de la couture épaule.

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou1310.jpg 

 

    http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou-c16.jpgCoudre en une seule fois d'un bord de la doublure à l'autre : piquer le long des coutures épaules puis le long de l'ourlet de la capuche. http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou1410.jpg 

 

 

(J'espère que la photo et le schéma aident à comprendre).

 

 

Fixer le sommet de la doublure au sommet de la capuche.  

 

 

Fixer ensuite à points glissés invisibles (ou coudre à la machine) le dernier bord de la doublure le long de l'encolure du dos.

 

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou1510.jpg

 

 

 

 

 

<= Voilà la photo de l'envers de la cape, pour visualiser les coutures épaule, l'ourlet de la capuche, et la fixation à l'encolure (cliquer pour agrandir).

 

 

 

Il me restait un peu de biais doré, je l'ai rajouté en bas, devant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Abracadabra : lutin malin !!

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou1610.jpg

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou1710.jpghttp://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/bbou1810.jpg 

Repost 0
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 19:38

Ah ben faut bien trouver un sujet pour revenir au bout de 4 mois d'absence.

 

Oui j'ai été un peu occupée.

Déjà il y a eu les vacances.

Pis il y a eu la rentrée (et la reprise).

Pis il y a eu la peinture : l'ours a décidé qu'il voulait apprendre l'aquarelle. Alors on s'y est mis tous les deux. On tâtonne, chacun avec son caractère (l'ours épluche les livres pour apprendre les techniques et définir les mélanges et les teintes possibles, moi je fonce sans réfléchir - je réinvestis mon expérience du pastel sec pour barbouiller - je découvre la sensation étrange d'être séparée du papier par un pinceau)

Pis il y a eu la couture (la déco des mouflettes, quelques robes à finir, d'autres idées que j'espère pouvoir présenter si j'arrive à prendre le temps)

Pis il y a eu la vie, quoi, le plaisir d'avoir 3 mouflettes en pleine forme ... le privilège de faire le tour de divers spécialistes pour leur garder leur belle santé, aider la parole, la vue, etc.

 

Mais me revoilà

je suis tataaaaaaaaa

et ayé, la nounette est rentrée au CP. Ca fait tout drôle de la voir derrière une table d'écolière ... au fond à côté du radiateur, c'est bien ma fille.

 

Bienvenue à Bébé Bohème

alias Gustin, le petit lutin

lui il nous a fait 3 surprises,

déjà il est né en siège (sans césarienne, bravo frangine qui a assuré)

en plus c'est un garçon (le premier de mon côté de la famille)

et il est blond aux yeux bleus.

 

Sinon il tète bien et ne laisse pas dormir ses parents, c'est bien mon neveu.

Une image ?

je ne sais pas si sa maman serait d'accord ...

Allez, je m'autorise.

Bienvenue Gustin !!!

http://i31.servimg.com/u/f31/09/01/63/29/img_9314.jpg (oui, oui, c'est de l'aquarelle)

 

 

Bienvenue à Mélusine aussi chez Aurore, qui a rejoint ses 2 grands frères, et c'est comme Athéna chez Anouk, on l'attendait cette petite princesse !!

Dans les dernières naissances très attendues, il y a Léor, naissance très émouvante je trouve.

Déjà j'aime beaucoup sa maman et sa manière très posée et apaisante de vivre la maternité (pas totalement centrée sur son enfant, c'est rafraîchissant, pour moi qui me laisse facilement aspirer). Mais aussi j'ai été très inquiète il y a 2 ans 1/2 de la greffe de rein de son papa, et si cette greffe n'avait pas réussi, on n'aurait pas Léor.

Mes pensées vont au donneur anonyme, et à sa famille - ça ne la consolera pas, mais vous voyez, rien que dans ce foyer, ce n'est pas qu'une vie qui a été sauvée.

 

Et bien sûr, tous ces bébés ont des grands frères (et des parents) complètement gagas d'eux. Parfois quand même, la vie fait de beaux rêves.

 

Vous allez me dire, okay, mais d'où vient le titre ?  

 

Peut-être du temps passé à suturer le doudou de la nounettes, après avoir lavé un autre doudou douché au yaourt à boire (la choupette est à l'âge de faire des grands gestes avec son verre sans percuter que le contenu dudit verre est soumis à la loi de la gravité).

 http://i31.servimg.com/u/f31/09/01/63/29/img_9510.jpg

 

Alors Mayou, ça va mieux ?

 

Peut-être aussi d'avoir appris que je dois renoncer à ma vésicule biliaire.

Ah bah ça me fait quelque chose.

Je l'aimais bien ma vésicule. Je ne la connaissais pas bien j'avoue, mais c'était un peu comme si elle faisait partie de moi.

Je ne pensais pas m'en séparer avant la "grande décomposition" finale. 

Mais bon, elle fabrique un peu trop de cailloux. Des très gros, et aussi des tout petits ... qui migrent ... Ce qui la rend plus dangereuse qu'utile.

Je n'ai jamais aussi bien compris son rôle que maintenant, alors que j'ai pris rendez-vous avec le chirurgien qui doit me la retirer.

Je me prépare - j'ai une peur quasi phobique de l'anesthésie générale, et aussi, je suis très remontée contre la violence hospitalière, banalisée par les soignants qui ne mesurent pas à quel point leurs patients doivent se montrer patients. Sans généraliser, hein, mais ce qui me travaille c'est de peut-être me faire opérer dans l'hôpital où j'ai vécu le cauchemar de ma césarienne (très réussie sur le plan technique mais pas humain). On verra bien !

Du reste c'est une opération très classique, par coelioscopie - pas de quoi se faire de la bile (oué je fais de l'humour, je ferai moins la maligne le jour de l'opération mais vous ne serez pas là pour le voir).

 

Plus d'informations dans une semaine !! 

 

Voyons le bon côté de choses : s'il y a un arrêt de travail je vais peut-être pouvoir rattraper mon retard de posts ...

 

 

Repost 0
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 14:40

 Avant les vacances ... il y a eu la fête de l'école !!

 

avec le spectacle des grandes sections

(oui cette année rien chez les petits, les mouflettes regardaient leur grande soeur chanter sur l'estrade et danser avec sa classe ...  )

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/video410.jpg  http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/video510.jpgon voit bien les nouvelles coupes  

    http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6814.jpg 

     http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6816.jpg

  http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6820.jpg

En plus d'un chouette buffet et de plein d'animations, la fête était l'occasion d'admirer les oeuvres de nos mouflets.

Ils ont été animés par un artiste (qui me laisse un peu, euh, perplexe, menfin c'est de l'art, voir les oeuvres avec des carrés, dans la cour).

 

Et la maîtresse de la nounette les a fait travailler sur l'Afrique (thème de cette année : les enfants du monde), ce qui donne une décoration somptueuse, avec un tableau "à la manière du Douanier Rousseau" très décoratif et un très beau bâton de pluie ... (cliquer pour agrandir)

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/pano412.jpg

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6817.jpg

 

 

  Bref un vrai bon moment, avec les copines, au soleil (oui, c'était pas cette semaine)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6818.jpg

    http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6912.jpg

 

 

 

 

 

 

 

      http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6911.jpg

Repost 0
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 19:29

Vendredi soir, l'ours était à l'apéro - fête de la crèche.

Moi j'étais à la réunion de préparation à l'entrée en CP (les enseignants aussi sont fatigués ils l'ont bien bâclée), et quand on est rentrées avec les "grandes", on a pris l'apéro à la maison en attendant l'ours.

Et en attendant ... la coiffeuse à domicile.

Une copine m'avait soufflé l'idée.

Plutôt que de traîner les 3 mouflettes dans un salon un jour de semaine et se taper 1h30 à poireauter en tentant de faire tenir tranquilles celles qui ne sont pas en train de se faire coiffer ... C'est quand même une solution à tester.

Et d'ailleurs, on a testé et approuvé !

 

Même si je ne suis pas fan de la personne qui est venue - on trouvera quelqu'un d'autre ... 

Déjà après une annulation, elle est arrivée avec 30mn de retard, a grimacé de dégoût en apprenant qu'on n'avait pas eu le temps de faire un shampoing avant (bé oui mais déjà on a couru pour être à l'heure, si on avait su qu'elle serait en retard on aurait pu ), et s'est bien gardée de faire mine de balayer les cheveux par terre.

Je ne suis pas non plus très satisfaite des coupes, elle a coupé trop court et a effilé les franges - je n'adhère pas.

 

Mais bon, je trouve le principe super, et même si dans le détail c'est pas ce que j'attendais, c'est globalement tout à fait sympa, et les mouflettes ont été applaudie ce matin à la fête de l'école.

Et puis au moins, ça, c'est fait ! Mes princesses vont enfin ressembler à quelque chose le matin.

En images ça donne ça (la choupette était particulièrement récalcitrante, elle n'a accepté la coupe que sur mes genoux).

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6810.jpg

 http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6811.jpg

 On peut agrandir en cliquant sur les images. http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6812.jpg

Sont fières, hein, mes mouflettes !!

Repost 0
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 20:19

  Le mercredi, c'est le jour de l'ours.

Oui, parce que l'ours est en 4/5è le mercredi. C'est plus un ours, c'est papa poule.

L'ours, après s'être levé à 2h du matin (appel de la choupette) puis avoir changé les draps de la nounette à 5h du matin (oubli de couche nocturne et panne de maman-en-or  : batteries hors service), fait la grasse matinée jusqu'à, pfiou, au moins 8h20 les jours fastes.

Il nourrit, hydrate, change et administre les divers traitement aux mouflettes de sa portée, et les colle devant un DVD le temps de surfer sur le net s'occupe de leur éveil et de leur développement.

A 9h du mat ça donne ça

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6719.jpg

Mouflettes des villes !

 

Un jour de soleil ?

 

Hop, tout le monde dans Silver-le-Kangoo, on va chercher Crème-de-belle-maman et on part jouer aux mouflettes des champs ...

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6720.jpg

 Si, si, c'est même lui qui les a habillées.

 http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6721.jpg

 

 

Notez les chaussures.

 

 

 

Attendez, je vous les remets

 là =>

visez, c'est pas des coquettes ça ?

 

(Oui, et c'est d'un pratique dans les champs de blé, m'enfin on est une princesse ou on ne l'est pas).

 

Pour celles qui suivent un peu ce blog, notez aussi que la robe de la choupette fut une des premières robes confectionnées pour la nounette.

 

Il était une fois 3 petites robes d'été, trottinant au milieu des champs ...

 

 

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6724.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6723.jpg

 

 

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6728.jpg

 

 

 

  http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/video110.jpg

  http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/video211.jpg

 

ambiance champêtre ...

 

mais pas que !http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/video310.jpg

 

Une chouette journée, quoi. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 19:28

Oui, je sais, le titre est un clin d'oeil facile (c'est pas de moi mais qu'est-ce que ça me fait rire)

 

et donc on change et on range !

 

- Les mouflettes ont emménagé dans la même chambre

- La 2ème chambre est devenue une salle de jeux

- On a libéré le lit à barreaux si bô si bô, pour bébé-bohème qui va bientôt naître dans une autre branche de l'arbre familial (le mien). Lui faut un nid à ce poussin.

 

Et comme l'ours était convaincu (au vu des expériences réussies avec les aînées) que passer en lit de grand, ce serait LE déclic pour faire dormir la choupette récalcitrante ... on a choisi un lit en hauteur pour la nounette, posé un matelas dessous pour la poupette, et la choupette a récupéré le lit évolutif de sa soeur. Et hop, tout le monde ensemble ! 

Quand on aura fini de faire dégager le superflu, on aura même la place pour un ptit bureau. Ca tombe bien, la grande rentre en CP  (si, si, le conseil de classe a validé, et aussi le passage en moyenne section de la deuz, que d'émotions).

 

En vrai, le changement de lit, ça n'a rien apporté à la qualité de sommeil de la choupette. Mais ça nous pourrit bien toutes les soirées,  le fait que 1) elle soit dans un lit dont elle sait descendre et 2) elle babille à tue-tête dans la chambre de ses soeurs ... qui ont école le lendemain.

On fait le gros dos, la nounette était pareille, l'âge aide bien, et l'école aussi.

 

Pour débarrasser les moins attachantes des 234 peluches (nan j'ai pas compté, c'est une estimation) et autres jouets 1er âge devenus inutiles, on a fait un vide-grenier.

Une horreur ce truc, à rester debout derrière son stand, regardant passer les badauds qui s'approchent et repartent sans un regard et sans saluer - ou tentent de négocier un rabais pour le plaisir de "la bonne affaire" (comme si un jouet quasi neuf à 15% de son prix n'était pas déjà suffisant). La denrière fois, ça m'avait tellement énervée que j'avais prudemment battu en retrait. Là, j'étais finalement très détendue, et je rappelais à l'ours grognon que l'objectif, c'était de "faire du vide".

N'empêche, la prochaine fois si je peux je cède ma place. En plus le jour de la fête des mères, même pas vu mes mouflettes, elles ont eu 5mn pour me réciter leur poème le soir, bouh. Mais j'ai un très beau livret de ma poupette et un superbe collier de ma nounette !

 

Ensuite j'ai re-trié les vêtements, ceux que je n'avais pas encore donnés, et on a tout mis de côté avec le lit à barreaux, la table à langer, les couches lavables, les écharpes, les mobiles, etc. ...tout ce qu'on va passer au futur bébé de la famille.

http://i12.servimg.com/u/f12/09/01/63/29/for2110.jpg

 

Il est beau, ce lit à barreaux. Vous vous rappelez ? c'est un beau lit ovale, en bois couleur hêtre.

Il a abrité le sommeil de la nounette, le refus de dormir en prison de la poupette, et les réveils nocturnes multiples de la choupette. C'est un cadeau de la famille, j'espère qu'il va y rester un moment, et que mon neveu ou ma nièce y fera de doux rêves ...

 http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_1031.jpg

 

 

 

 

 

 

Mais le plus symbolique pour nous c'est d'avoir donné la table à langer. Encore une année de couches pour la choupette, après c'est fini, mais déjà, on le sent bien que les bébés, on a terminé. Ca grandit ici.

On te passe le relais, bébé bohème.

Ca fait tout drôle, de devenir tata.

 

Pour revenir aux mouflettes, bé elles vivent bien le changement (elles dorment, la nuit).

En attendant la tente de lit (une idée de Bonne à Marier qui veut faire un rideau "carrosse" pour que la poupette se fasse une cabane de princesse), on a commencé à décorer.

 

On a même monté une nouvelle bibliothèque - la choupette n'a pas laissé passer l'occase (bin quoi, c'est la http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_5813.jpgsalle de jeux on a dit). 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_5812.jpg

 

 

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_5814.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On en est là ...

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/chambr13.jpg

Petit pas par petit pas, ça va ressembler à quelque chose. Des détails à venir, j'espère, sur les idées déco des mouflettes !

 

 

Repost 0
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 14:30

Un post d'actualité, pour une fois

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6614.jpghttp://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6615.jpg

 

Oui, aujourd'hui c'est la fête des pères (pour celles qui n'auraient pas lu le titre).

 

Je viens donc me vanter des réalisations de mes mouflettes (qui ont un sens artistique développé et puis quand même, j'ai participé). http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6616.jpg 

 

C'était pas trop prévu.

Seulement voilà.

Ma nounette n'est pas la seule, surprise, à porter ce prénom dans son école. Il semble donc qu'un parent ait embarqué par erreur à la sortie de l'école le paquet étiqueté à son prénom.

Exit le cadeau soigneusement préparé pour son papa, avec la photo prise exprès pendant un shooting mémorable dont vous avez des extraits ici : forcément, les 2 autres ont voulu être prises en photo aussi.

(On espère que les parents vont reconnaître que c'est pas leur mouflette et rendre le cadeau demain, mais bon).

Déception, abattement ... tristesse ... chagrin ...

?

ah, non.

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_6713.jpg

 

On a donc mis l'ours dehors hier matin (l'était bien content), et on a improvisé un petit atelier.

Un petit paquet décoré pour y glisser une tablette de chocolat noir (l'ours est gourmand), et une nouvelle carte inspirée de ce que la nounette avait préparé. 

 

En 3 exemplaires parce que la choupette ne prépare pas de cadeau à la crèche, et que la poupette ne va pas laisser passer un atelier cadeau fête des pères sans y apporter sa contribution.

 

Application, enthousiasme, création, on peut dire qu'elles y ont mis tout leur coeur.

Une fois que la choupette a compris le truc pour les gommettes (faut retirer le papier de protection ma bonne dame), elle s'est éclatée, elle s'en est collé jusque dans les cheveux, très classe. Elle a décoré même la tablette, qu'elle a aussi barbouillée de colle (qui n'a pas rangé le tube ?).

Grand succès.

 

Et ce matin, les mouflettes ont préparé des croissants (avec de la pâte toute prête, hein), l'extase, toutes les deux collées 15mn devant le four (porte tempérée je vous rassure).

 

 

Pour un souvenir, je vous copie ici les photos choisies par les mouflettes pour coller sur le devant de la carte, en hommage à l'une des passions de leur papa

(c'est elles qui ont choisi la couleur, merci le moteur de recherche par image)

(oui, j'avoue, c'est un montage photo - commentaire de la nounette "mais maman, pourquoi t'as pas mis les ceintures ?"

C'est bien, ma nounette, bon réflexe). 

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/papapo10.jpg

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/papapo11.jpg

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/papapo13.jpg

 

 http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/videof10.jpg

La carte de la nounette avait disparu mais elle avait quand même retenu le poème !! elles ont déclamé leur compliment, chacune son tour, toujours aussi touchantes (oui, j'y avais eu droit aussi !) 

 

 

(Je suis d'accord avec vous, les pyjamas de l'ours mériteraient un renouvellement, mais il y est attaché).

 

Repost 0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 18:49

... comme des points !! rouges en l'occurrence (oui, dot en anglais ça veut dire point ... c'est pas drôle mais qu'est-ce que ça me fait rire, comme dirait ma soeur - même si je crains que le titre soit un peu obscur pour les non initiés)

 

Bé oui, la choupette va en crèche et elle y partage tout avec ses petits camarades, à commencer par les virus. Donc à la fin des vacances, elle s'est mise à se couvrir de petits pois rouges, qui ont rapidement viré aux pustules ignobles. 

Après plusieurs salves d'une version beaucoup plus gratinée que ce qu'avait eu sa grande soeur, la choupette était devenue incapable de dormir tant la démangeaison était insupportable. 

 

Après des nuits éprouvantes pour les parents (la bonne nouvelle étant qu'elle nous a sorti une canine en parallèle - ça, c'est fait), les choses s'améliorent et on va pouvoir recommencer à dormir (par intermittence quoi, comme avant).

 

Bon. Quoi d'autre ?

 

Ah, oui.

La poupette n'est pas immunisée.

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_5715.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui a laissé un crayon rouge au Bébé Rose ?? 

Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 08:39

Il y a environ 2 ans, alors que je récupérais la nounette à la sortie de l'école, quelqu'un m'a fait compliment de sa politesse. Ou peut-être du fait qu'elle était si sage, ou peut-être gentille, serviable, créative, attentionnée, dégourdie, vive, enfin une de ses nombreuses qualités.

 

Et moi, me rengorgeant involontairement d'orgueil maternel, j'ai répondu quelque chose de modeste comme "oui, enfin vous savez à la maison elle n'est pas si sage" ...

 

On a dû continuer à s'échanger quelques politesses, je ne me rappelle pas, car je m'étais figée intérieurement.

Oui, parce qu'elle était là, à côté de moi ma nounette.

Et moi je savais qu'elle était sage (et aussi polie, gentille, serviable, créative, attentionnée, dégourdie, vive ...).

Et qu'il était mérité ce compliment. Et que c'était pas à moi qu'on l'adressait, et pourquoi je l'écartais d'un revers de langage ? devant ma nounette en plus ?

Et comment je peux espérer qu'elle aura une belle estime d'elle-même si je la rabaisse, et en public en plus, en croyant être polie ?

 

Mais que je l'applaudisse, ma petite merveille, mais que je lui montre qu'elle est une si belle personne, qu'elle a des qualités tellement éclatantes, que personne ne peut les ignorer ! qu'elles rayonnent tellement qu'on m'en parle, à moi !! moi qui n'ai fait avec son père que la mettre au monde, et tenter de créer des conditions où elle s'épanouit, même si la fatigue, même si le manque de patience, même si le stress et nos sales caractères ...

Et là, les autres le voient, qu'elle est fabuleuse ma nounette, qu'est-ce qui me prend de vouloir minimiser ça ?

 

Alors maintenant, quand on me fait compliment d'une de mes mouflettes, je souris, parce que je sais que c'est vrai et que je suis infiniment fière d'elle, injustement fière d'elle car c'est son mérite à elle mais je n'y peux rien, je suis tellement fière d'elle.

Et je me penche vers ma mouflette et je lui dis "tu vois, la dame / le monsieur a dit que ..." et je lui redis le compliment, et je lui dis combien je suis fière d'elle, parce que je suis d'accord avec la dame ou le monsieur.

Et ma nounette me fait son petit sourire confus de quand elle est timide, et ma poupette me fait un sourire radieux de petite miss sourire, et ma choupette me fait son sourire éclatant de nano-neuneu qui a au moins capté que c'est chouette.

 

Oui, elles sont chouettes mes mouflettes.

Dire que je les houspille, que je leur crie dessus d'exaspération, parce que 3 c'est beaucoup, parce que le rythme ne ralentit jamais, parce qu'il faut bien le suivre ...

 

Et l'autre jour, en regardant le sang froid d'une de mes copines, dont la fille a l'âge de ma nounette, j'ai commenté en câlinant mes 2 aînées qu'elles n'avaient pas de chances, elles avaient une maman qui n'avait pas de patience.

Et ma nounette, pas démontée pour deux sous, a répondu avec une tranquille assurance "mais toi tu as de la chance de nous avoir comme filles".

 

C'est vrai, ma nounette.

C'est beau, que tu m'aies entendu te le dire.

C'est merveilleux, que tu l'aies intégré, que tu l'aies compris, que ce soit ancré en toi.

 

Et qu'est-ce qui me prend de vous raconter que vous n'avez pas de chance de m'avoir pour mère ? Comment peut-on manquer d'estime de soi au point de se dénigrer devant ses propres enfants ?

Flagrant déni de bêtise maternelle.

 

C'est pas vrai, les filles.

Oui, j'ai des défauts, vous n'imaginez pas. Mais j'apprends, tous les jours. Je ne suis pas la mère que je voudrais être mais j'ai évité celle que je ne voulais pas être. Je sais où je vais, je sais pourquoi, je ne sais pas comment et c'est pour ça que je trébuche.

Et puis c'est vrai, 3 si rapprochées, c'est beaucoup. (Et encore, je n'imagine pas dans 10 ans).

 

Mais c'est pas vrai, que vous n'avez pas de chance de m'avoir pour mère. Je ne veux pas que vous pensiez ça.

Je suis heureuse d'être votre maman. Je veux que vous en soyiez heureuses aussi. Je veux qu'on s'aime encore quand vous ne dépendrez plus de moi.

 

Allez, je retourne à mon livre "Elever nos enfants avec bienveillance" (oui je sais ce n'est qu'un livre mais ça m'aide à réfléchir).

Ce matin ma nounette m'a demandé ce que je lisais ...

Et c'est quoi ce livre ?

J'ai répondu sans réfléchir "c'est pour apprendre à ne plus vous crier dessus".

La nounette a approuvé silencieusement. Puis elle a relevé le nez et a remarqué "et papa, il ne le lit pas ?"

 

HA !

c'est lui le chat .

 

Repost 0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 20:34

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_5425.jpghttp://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_5514.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/63/29/img_5513.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gagné, c'est maman-en-or qui a reçu ses nouveaux kits de maquillage. Premiers essais, faut encore s'entraîner pour que ça soit artistique mais par rapport au kit précédent ça déchire !

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)