Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 17:56
Un étang sans doute bordé de verdure, comme une flaque de ciel au milieu des herbes hautes ou au bord d'un chemin. Les oiseaux s'y désaltèrent en passant, peut-être que l'été l'endroit attire les moustiques ... 

Il y a des choses qui me touchent plus qu'avant. Pardon de vous les imposer.

Mais cet étang, Soazig, 3 ans, est tombée dedans, et s'y est noyée. Elle est dans le coma depuis 3 jours.

D'elle je ne connais qu'un prénom et son âge. Je crois qu'elle a des frères et soeurs plus âgés. Je sais que sa maman attend un autre bébé.

J'apprends qu'elle a tenu bon, qu'elle s'est accrochée, pendant 1h de massage cardiaque et bouche à bouche avant la prise en charge médicale.
J'apprends qu'elle donne des signes encourageants, que l'électroencéphalogramme et les autres tests ne la condamnent pas - au contraire, qu'elle est maintenue en coma artificiel pour la protéger, qu'un IRM va donner plus d'information ...

Vous comprenez, elle est vivante.

Même si on a vécu ce voyage là, dans le flou à la frontière de l'existence, à l'orée du désespoir, ce n'est pas le même paysage que celui que voient ses parents.
J'ai veillé mon tout petit bébé sans savoir si elle nous reviendrait, ni si elle nous reviendrait intacte. Sans savoir si elle avait souffert, si elle avait eu peur. On pourrait croire ... mais ce n'est pas le même cauchemar.
Mais je pense à eux. Je pense à leur toute petite fille. Je pense aussi au chagrin, à la culpabilité, à la terreur.

Mais vous comprenez, elle est vivante.

Alors j'espère.

Je sais qu'ils ont demandé à leurs amis de prier pour Soazig. Que ces amis ont passé le relais. Une chaîne de pensées, d'énergie - de prières pour ceux qui savent faire.

Moi qui ne crois en rien, moi qui ne prie pas, je me rappelle combien j'avais été touchée par ces cierges allumés pour Elsa.
Et d'ailleurs, j'allume moi-même parfois, dans les plus jolies églises, celles où les anges doivent aimer se reposer, un cierge pour un enfant qui devrait être encore de ce monde.

Mais la petite flamme de Soazig brûle encore de ce côté du néant. Je ne veux pas allumer de bougie pour elle. Je veux qu'elle revienne. Je veux qu'elle récupère. Je veux qu'elle soit grande soeur dans 3 mois. Je veux qu'elle le sache.
Je veux que ses parents la regardent, dans 1 an, dans 2 ans, dans 10 ans, comme nous regardons parfois la poupette, en pensant "et dire qu'on a failli la perdre" ...
Je veux que comme nous, ses parents la grondent ou soient exaspérés, dans 1 ans, dans 2 ans, dans 10 ans - sans plus penser qu'ils ont failli la perdre.

Je veux qu'ils sachent qui elle allait devenir. Je veux qu'elle le devienne.
Je pense à elle.

Reste avec nous petite fille. Tu n'as pas fini ta mission.
Je pense à toi.

édit 23 mars, une jolie journée de printemps
le message des parents passé à ma copinaute " Notre petite Soazig est sauvée. Tous les résultats, clinique et IRM sont excellents"
bravo fillette, 1h de sauvetage et tu n'as pas lâché l'affaire ... merci pour cette lumière

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Catherine 03/04/2010 19:25



Je viens de retrouver le chemin de ton blog et encore une fois, ton empathie, ta douceur me touchent énormément. Je suis si heureuse de lire le dénouement. Bravo Soizig.



kriss 22/03/2010 03:09


Terribles moments que doivent vivre les parents, mais beaucoup d'espoir aussi. Plein de courage à cette puce !


crapou 21/03/2010 14:26


ah mince pour cette petite !

reste avec nous et bas toi !!

bisous


estelle 20/03/2010 20:15


tiens bon toute petite puce, reviens!


Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)