Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 11:48

Dans quelques jours c'est le début de la Coupe du Monde de foot. Je ne sais pas qui peut avoir échappé à cette information.

 

Perso, c'est finalement le seul "événement sportif" que j'ai toujours suivi. Je me rappelle quand j'avais 9 ans et qu'il y avait un dessin animé "11 pour une coupe" .... je me rappelle un match contre le Mexique en 86 ... je me rappelle avoir "mouché" les ouvriers du stage-usine que je faisais à 21 ans en leur donnant tous les scores des jours précédents ... Et en 98 comme beaucoup de français, j'étais dans les rues, et j'ai un très bon souvenir de la finale - mais aussi de toute la période qui a précédé, où il semblait y avoir comme une trève euphorique posée sur les sujets habituels de tensions sociales.

 

Bon, j'ai suivi Roland Garros, mais surtout à l'époque d'Ivan Lendl ...

 

J'ai aussi suivi le tour de France, mais plus à l'époque de Bernard Hinault.

 

Je regardais le patinage artistique avec ma maman (d'ailleurs j'ai un souvenir ébloui du gala de clôture du championnat d'Europe en 2006. Ma mère nous avait obtenu des places, la nounette était déjà implantée et c'est la dernière fois où j'ai vu ma famille avant l'annonce de ma grossesse).

 

Je suis - en pointillé - certains grands prix de F1, quand l'ours regarde.

 

Non, vraiment, le seul truc que je n'aie jamais loupé, d'une manière ou d'une autre, c'est la coupe du monde de foot.

 

Je ne sais pas pourquoi. En général, le sport à la télé je trouve ça aussi excitant qu'un bain chaud au camescope. Faut le vivre en vrai ...

Je crois que je suis sensible à cette forme de communion, ou disons de ferveur et d'élan communs de gens ... qui ne sont même pas plus fan que moi - mais ça fait tellement de bien d'être rassemblés autour d'un même but. Si j'ose dire. En tout cas je trouve ça touchant.

Et puis il faut l'avouer, je suis bon public. Je m'enthousiasme facilement et j'adore applaudir.

 

Là je vais soutenir les bleus, évidemment.

Bien sûr, parce que je suis française. Pas que je sois chauvine, mais je ne vais pas soutenir l'équipe des voisins, soyons logiques. Je suis grégaire, moi, je soutiens l'équipe qui représente mon pays. Pays dans lequel j'ai eu la chance de grandir libre, réellement libre, donc ça veut quand même un tout petit peu dire quelque chose. Même si les joueurs ne sont pas les meilleurs citoyens ou les meilleurs humains, ils portent les couleurs de mon pays et c'est comme ça que je les vois.

 

Et puis aussi, parce que les bleus, s'ils passent les huitièmes de finale, ça ira pour eux, hein, à partir de là ils auront plein de supporters pour les soutenir. (Au passage, vous avez remarqué comme on a déformé le verbe "supporter", qui ne veut pas du tout dire "soutenir" ? ça me laisse toujours un peu rêveuse quand on dit "moi je supporte telle équipe" : mon pauvre, ça doit être pesant).

Donc c'est avant qu'ils ont besoin de mon enthousiasme.

 

Surtout qu'on les donne plutôt perdant. Il n'y a qu'à voir les opérations de pub "achetez cette télé et si les bleus gagnent on vous la rembourse". Sympa pour eux. Comme le palace 5 étoiles qui les accueille, ce qui fait hennir de rire mon ours "ah ben oui, tant qu'à faire de rester une semaine autant que ce soit confortable". Faut dire que mon ours, tout ce ramdam autour de 22 types dont le talent est de taper dans une balle, ça le gonfle souverainement.

 

Bref, pas s'inquiéter, moi je les soutiens.

 

En souvenir des étés de mon enfance où je regardais la télé avec mon frère, mes parents, et ma sissoeur à moi, et on regardait jouer les Bleus. Allez Platini ! (je me demande si une seule de mes lectrices a vu jouer Platini ? c'est que je ne rajeunis pas, moi).

 

En souvenir de cet été 1998 où je me suis amusée comme une folle, j'ai même fait un gâteau d'anniversaire en forme de ballon de foot pour un pote, les brins d'herbe étaient modelés individuellement avec de la pâte d'amande (j'avais du temps).

 

En souvenir d'il y a 4 ans.

De la demi-finale qui se jouait en même temps qu'un concert de ma frangine.

Bien sûr, j'étais allée au concert !! c'est l'un des derniers auquel j'ai pu assister.

Et tout en caressant mon ventre gonflé par ma nounette, qui semblait apprécier les basses, je jetais discrètement entre 2 chansons un coup d'oeil à mon portable ... L'ours me tenait informée par SMS des derniers progrès du score.

A peine le concert fini, la salle s'est vidée dans le bar voisin ... juste à temps pour qu'on puisse applaudir la qualification des bleus.

Et pendant que je rentrais à pied dans mon petit 2 pièces que j'étais sur le point de quitter, je me faisais doubler par des supporters criant leur joie, et applaudissant  mon ventre rond : "Un futur Zizouuuuuu" (je n'ai pas rectifié).

 

Pendant toute la finale, la nounette a shooté furieusement dans mon ventre, ça n'a pas suffi mais elle y croyait !

 

Je me demande si ma choupette brunette va s'y intéresser.

 

Mais voilà pourquoi je dis que la boucle est bouclée.

Et pourquoi j'affectionne cette compétition.

 

Vous comprenez, on a fait nos 3 enfants entre 2 coupes du monde de foot.

 

C'est qui les champions ?

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cylie 13/06/2010 14:09



AAAAAHHH que je n'aime pas le foot...tant en période de coupe du monde qu'en période...pas coupe du monde XD . mais bon,quand zhom veut zapper ou regarder un match avec la France,je le laisse.


 


Mais il y a une chose qui m'horripile. c'est qu'on les voit toujours mauvais,forcément perdants,on critique,on se moque d'eux(peut-ètre pour ètre moins déçu si défaite,il y a ou ètre super
content si victoire il y a)  et ces phrases qui m'énervent: "bah oui,je savais bien qu'ils allaient perdre" ou alors qu'on les disait perdants : "la victoire était évidente" (ouais et ta
mauvaise foi ) mais le pire c'est "ILS ont perdu" et "ON a gagné" : quand les BLEUS perdent,ils se retrouvent seuls face à leur défaite,mais quand ils gagnent,forcément,la France est à ses côtés.


ce que j'aimerais ,c'est qu'on soit là pour les bons et les mauvais moments....c'est ça soutenir non? c'est ça ètre SUPPORTER!!!!


 



virginie 08/06/2010 15:37



C'est ce qu'on disait avec Aurore , trois enfants en 4 ans , Waouh quel challenge !! Ben voui c'est vous les vrais champions  !



bedi33 07/06/2010 13:13



Oh ça pour sur, les champions c'est bien vous !


Bisous



Murielle 06/06/2010 20:07



Ben si qu'au moins une de tes lectrices à connu Platini en plein action ... Même que j'avais un poster de lui dans ma chambre, à genre 5 ans !!! C'était la grande époque des verts que mes parents
soutenaient ardement...


Et nos champions 98, année de notre mariage, ont beaucoup marqué les preparatifs de cette grande fête ...


Alors ici on te comprend, et on soutiendra les bleus tant qu'ils tiendront le coup, mais des fois, ils iront loin, si on y croit ...



Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)