Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 11:48

Les gens font des réflexions incroyables.

 

J'avoue, il y en a même qu'on me fait et qui m'irritent. Pas toutes, hein. Mais certaines ...

 

Vous savez, genre la 17ème fois de la semaine qu'on vous demande en observant votre ventre bien volumineux de femme enceinte "ouah, tu es sûre qu'il n'y en a qu'un ?".

Ha-ha-ha, ouais, c'est super drôle.

 

Mais je fais bien attention, parce que je ne suis jamais sûre de n'avoir pas moi-même été l'auteur de ces remarques qu'on croit anodines, qu'on dit pour meubler le silence - ou parce qu'on croit que ça apporte quelque chose.

 

Je ne parle pas des réflexions un peu blessantes, méprisantes, ou normatives - que des gens lancent consciemment comme si le fait de rabaisser les autres était pour eux une manière de s'élever.

Ca j'ai jamais donné.

 

Je parle juste des petites phrases qu'on prononce sans vraiment y réfléchir et qu'on oublie aussitôt après, sauf qu'on est la énième personne à avoir balancé cette remarque et c'est juste saoulant pour celui ou celle qui la reçoit.

 

Vous savez, je suis quand même une championne intersidérale des maladresses. Je passe mon temps à vexer les gens sans le vouloir, parfois même sans le savoir. Il m'arrive aussi de faire des remarques étourdies plus ciblées que je regrette aussitôt, mais trop tard pour les rattraper.

Alors je serais mal placée pour râler.

 

Quand même, je suis sûre de n'avoir jamais félicité une femme avec un ventre un peu rond mais vide pour son heureux événement (ma hantise perso), je suis aussi certaine de ne m'être jamais plantée devant une future maman dont la grossesse s'éternisait en lui lançant un jovial "encore là ?" (c'est pas drôle, sachez-le).

Je n'ai jamais donné de conseil à une maman dont les enfants me gonflaient, je n'ai jamais jugé les goûts esthétiques des autres, je n'ai jamais commenté les choix de vie, je ne me moque pas de la démarche ou du physique des gens, et je n'ai jamais fait de remarque vestimentaire autre qu'enthousiaste. Et je fais bien attention à ma formulation - genre "ce rouge te met rudement bien en valeur !"/ "j'adoooore cette parure, elle te va trop bien" / "oh elles sont splendides tes chaussures - tu as toujours un goût si sûr"  ...mais pas "wouah tu as fait un bel effort ce matin" (merci pour les autres matins)/ "tu es très élégante avec cet ensemble" (ok mais d'habitude c'est moche ?). Même avec ma prudence, je suis sûre que mes remarques pourraient être mal prises, mais je pense que sourire et sincérité font qu'en général elles sont bien reçues.

 

Il m'arrive de grincer des dents en lisant des fautes d'orthographe mais à présent j'évite de relever - à part quand ça ressemble à un lapsus et/ou que c'est drôle.

 

Et je suis sûre de n'avoir jamais demandé "pas trop déçus ?" comme l'ours et moi l'entendons à chaque fois qu'on annonce aux derniers retardataires que nano est une fille, oui, encore une.

 

Je ne fais pas trop ma maligne sur ce coup parce, ahem, que j'ai bien dû poser des questions analogues quand même, avant. Avant d'avoir des enfants, avant d'avoir 2 filles, avant d'avoir cru que je serais désolée de n'avoir jamais de garçon, avant d'avoir découvert une fois enceinte de nano que je m'en fichais, qu'une 3ème princesse ce serait bien.

 

En tout cas, à chaque fois qu'on me pose cette question que je trouve crétinoïde ...

(genre, qui va répondre "ah si, je suis dévastée, tenez je vous file mon gniard je vous l'échange contre 2 avec un zizi" )(ben oui une fille ça vaut bien 2 garçons, je le sais, je suis une fille)

... à chaque fois je serre les dents et je réponds mécaniquement que l'ours est ravi, qu'il a toujours voulu 3 filles, qu'il ne s'est jamais vu avec un garçon, etc. (car je sais bien que derrière la question, il y a celle de "le papa n'est pas trop désolé de n'avoir pas eu d'héritier ?" ).

 

Je ne réponds pas directement, je sais, mais la question vaut-elle une réponse ? vaut-elle même de m'être posée ?

Ne me comprenez pas mal, je sais qu'on peut être déçu, c'est dur et c'est humain. Du reste, la déception je l'ai vécue quand j'ai su que mon deuxième ne serait pas un garçon comme je le croyais. Je l'ai vécue et je l'ai accueillie, et je l'ai digérée, et ça n'aurait regardé que moi à l'époque.  

J'ai rêvé d'une petite fille que j'appellerais Rebecca, et elle est là, et c'est moi qui l'ai faite (oui, l'ours a participé - enfin juste un tout petit peu, et au début).

 

La vraie question serait, est-ce que je ne regrette pas de ne jamais savoir ce que ça fait d'élever un garçon, moi qui aime tant tout expérimenter ?

Si, c'est vrai, un peu.

Mais c'est pas la même question du tout.

 

Et je peux vous dire, on n'est pas déçus.

Pas une seconde.

Elles sont chouettes nos mouflettes. On les aurait rêvées ainsi qu'on ne les aurait pas réussies mieux.

En plus, elles ne savent pas encore qu'elles sont des filles. Sauf la nounette, qui refuse de mettre des pantalons justement pour ne pas être un garçon (mais il paraît que moi, si j'en mets, je ne suis pas un garçon : ça me rassure). Donc on a quand même droit aux chamailleries, au garage de voitures, aux bâtons transformés en épées, aux gros mots à table ("caca-boudin !" / "c'est qui qui a pété ?") aux batailles d'eau et aux courses poursuites.

 

Pis si la question c'est comment survivre sans avoir un de ses enfants qui fait pipi debout, alors là je vous arrête tout de suite.

 

Parce que depuis la naissance de sa soeur, la poupette à chaque fois qu'elle prend son bain - soit juste après qu'on l'ait déshabillée, soit en revenant se faire sécher juste vêtue de sa cape de bain, voire même debout sur la table à langer (ah bravo) - la poupette, donc, a pris la joyeuse habitude d'arroser la moquette (ou le tapis de bain ou la serviette).

Et elle fait ça debout.

 

HA !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cylie 03/06/2010 10:31



Mon fils aussi fait pipi au balcon,quand on va chez ma mère...ça me fait marrer: il ôte son pantalon et au lieu d'aller sur le pot,il ouvre la porte et va faire dehors...je croise juste les
doigts pour qu'il n'urine pas sur la tète des gens lol



afaurore 26/05/2010 22:49



oui mais toi au moins tu ne vas pas te taper la honte car ton cheeeeeeer fils à trouver drôle de faire pipi du balcon au 3ème étage par un trou dans un coin sur l'arbre du jardin au
rez-de-chaussée!!!
avoue que t'es encore + contente d'avoir que des filles :-)


je te fais, non je vous fais, de gros bisous



Nounette 02/06/2010 22:30



Ah c'est inventif !!! C'est clair que ça n'est pas trop arrivé ici



fanfan 25/05/2010 09:13



J'aime mes garçons, je ne regrette pas un seul instant de les avoir, mais ça me pince toujours un peu le coeur de me dire que je n'aurai pas de fille... C'est vrai, pour rien au monde je ne
voudrais que mes fils croient que j'aurais voulu qu'ils soient des filles, mais je ne peux pas mentir en disant que je n'aurais pas voulu avoir une fille ! Et les remarques, je les ai toujours,
ça ne me fait plus rien, c'est entre moi et moi... c'est tout !


 



Nounette 02/06/2010 22:22



Oui je sais que tu aurais adoré une fille, et puis toi c'est pas juste parce que tu as joué seulement 2 fois ...  faudrait que tu puisses rejouer une 3ème fois !



bedi33 24/05/2010 21:42



Ehhhhh j'ai une proposition a te faire , si tu veux expérimenter ... je t'envoie le crapaud en vacances de temps en temps



skiwi 24/05/2010 20:52



Si tu veux, je te prete 1 garçon!


(mais il ne sait pas faire pipi debout) et si tu veux troquer contre 2, je te donne mon mari aussi ;-)


bon courage pour la moquette!!!


 



Nounette 02/06/2010 22:23



Ton mari non plus ne fait pas pipi debout ?


Remarque, il y moins de loupés comme ça !


(je blaaaaague)


Ben moi c'est pas que je veux pas le garçon, mais j'aimerais bien la maman aussi !!



Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)