Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 10:35

Hier soir, l'ours était au Salon de l'Auto. Avec son meilleur pote.

Ben oui, c'est pas parce qu'on a 3 mouflettes en bas âge qu'il faudrait se refuser toutes les sorties. Et l'ours, pilier de l'émission Turbo, grand amateur de courses automobiles sur la PS3, ça lui plaît bien les titines.

Alors quand son pote a appelé pour lui proposer de l'accompagner, il m'a consultée : évidemment que j'ai dit ok !!

 

Même pas peur. Et puis j'ai des copines qui sont seules toute la semaine avec leurs loupiots (parfois 2 ou même 3), je suis éperdue d'admiration : ça me donnera l'impression de me rapprocher d'elles le temps d'une soirée...

 

C'était un peu la course toute la journée, faut dire, surtout que j'ai voulu les faire, les courses. Rentrée in extremis, tétée de la choupette en chemin vers l'école ... mise en condition.

 

16h30 : J'ai récupéré la nounette en pleine forme, toujours surexcitée quand elle me voit à la porte. Celle-la, impossible de lui apprendre à se calmer, elle a filé dans mes jambes en tourbillonnant, a fait un pas de danse, a dérapé et s'est viandée dans les patères.

Bilan, lèvre fendue à l'extérieur et mordue à l'intérieur, 10mn de hurlements, à lui rincer la bouche, vérifier les dents ... Tout ça en tentant de juguler mon exaspération ... pour extraire au fond de moi une once d'empathie sous le voile de lassitude (je veux dire, elle est obligée de s'abimer tous les 2 mois ma nounette ? pourquoi systématiquement quand j'ai sa soeur sur le ventre et que je ne peux pas la poser ?).

 

17h : Du coup on est arrivées devant la résidence en retard, c'est déjà l'heure où une cousine de famille de passage dans le coin avait prévu de venir faire un coucou aux filles, d'habitude on est déjà sorties de la crèche.

 

17h20 : Après 15mn d'attente j'ai laissé un message à ma cousine et j'ai filé récupérer la poupette, qui a réclamé aussitôt son papa.

Ah ben non, il ne va pas arriver tout de suite, papa.

 

18h15, stress, on ne peut plus attendre dehors, faut remonter, sinon le planning va en prendre un coup et il y a école demain. Ouf, ma cousine est arrivée juste à ce moment. Elle est remontée avec nous et a gâté les filles et fait gouzi gouzi à la choupette, qui ne lui a pas décroché un sourire. La poupette non plus, toujours aussi sauvage. Heureusement que la grande a rattrapé le coup avec son exubérance.

Il est où, papa ?

 

19h, appel de l'ours - difficile de parler longtemps, c'est déjà impoli de répondre. Il arrive au Salon, il nous souhaite une bonne soirée. Ma cousine prend congé, c'était rapide mais je ne la retiens pas : je n'ai même pas pu lancer le dîner, zéro bain, c'est la loose. Allez, dévédé en attendant.

On change les filles quand même, tout le monde en pyjama, ce sera fait. La choupette est chouette, elle mouine mais tient bon. La poupette tape sa soeur, elle est punie, elle pleure.

La nounette demande quand il rentre, papa. Ca fait la 3ème fois que je lui explique, elle est toujours aussi déçue. La poupette vient demander pardon à sa grande soeur. Elle se réinstalle devant le dévédé.

 

20h le repas n'est pas fini, c'est mort pour l'horaire, va falloir limiter les dégâts. Je presse un peu les filles, la poupette fait mine de jeter son assiette, je l'en empêche, elle essaie de me taper, je l'en empêche, elle pleure.

La choupette est toujours aussi patiente.

 

20h20 ouf, tout est terminé, sauf qu'avec la dérive horaire c'est le moment de coucher de la choupette. Je remets les filles devant la fin du dévédé sous condition qu'elles ne trainassent pas, on lira une petite histoire du soir et au dodo, elles devraient déjà y être. Je couche le bébé, heureusement ça ne dure pas trop, une dizaine de minutes après j'emmène les filles se brosser les dents, je lis l'histoire rapidement, il est 20h30. La poupette donne un méchant coup qui fait hurler sa soeur, elle est punie (isolée dans son lit), elle pleure. Ouf, ça ne réveille pas la petite.

La nounette demande si papa va venir lui dire bonsoir. Elle est toute triste. La poupette réclame la tétée du soir, on éteint, je reste un petit moment.

 

21h, pas glop, la nounette va être crevée demain ...

Je vais me mettre en pyjama, je repasse, la nounette dort déjà !! sa petite soeur réclame un bisou-prout. Je reviens régulièrement vérifier si elle s'endort.

 

21h15 ouf !! la poupette a plongé, les 3 font dodo. Fini.

Même pas mal.

 

Je me détends devant l'ordi, je programme un bain : j'ai mérité.

 

22h00 l'ours appelle, il arrive, il sort du bistrot où il a bu une bière avec son pote après le Salon. Il demande prudemment comment ça va ?

Ca va.

- Elle dorment ?

- Ben oui, heureusement, vu l'heure ... elles dorment toutes les 3.

- Ouah, t'as la belle vie !

 

 

 

Si, si, je l'ai laissé rentrer.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

estelle 17/10/2010 17:22



je suis morte de rire, t'a gérer comme une chef tu vois!!!! ici les bain c'est 2 fois la semaine on aurait pas le temps non plus lol



kriss 15/10/2010 17:52



Dis-donc, t'es trop forte ! Tu vas pouvoir recommencer demain non ? Oups, désolée, j'ai rien dit.



15/10/2010 16:14



Si tu enlève la chute de la Nounette, tout aurait été nickel !! Sisi, j'suis sûre !



afaurore 15/10/2010 13:51



mais oui c'est faisable. La preuve!!!
c'est juste pour nous que c'est l'horreur à toujours se mettre le speed, à avoir zéro moment de repod jusqu'à l'heure TANT ATTENDUE du dodo des enfants
bizzz



Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)