Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 07:28

C'est vrai que j'aimerais bien qu'il me dise des mots tendres.

Que j'aimerais bien avoir des bisous dans le cou comme "avant".

J'ai rêvé d'un compagnon tendre, câlin, affectueux. Je l'ai trouvé, j'ai fait 3 mouflettes avec lui. Et il l'est resté, tendre, câlin et affectueux - mais avec ses filles. Et ça me manque. C'est la seule chose qui me manque, son regard.

 

Parce que pour le reste, faut le dire, il assure.

Plus ma charge au boulot devient pesante, plus la pression de mon travail m'écrase, plus je suis écartelée entre les demandes contradictoires qui arrivent à tout moment et de toutes parts, plus je suis aspirée par un emploi du temps dont la maîtrise m'échappe totalement ...

plus l'ours reste stable, pilier de la maisonnée, paisiblement ancré dans un quotidien où les filles trouvent leurs marques avec entrain.

 

Le kiné (quand il est venu pour essorer la choupette) me l'a bien dit : un homme qui choisit de rester en 4/5è et s'occupe sans sourciller de ses 3 petites, il n'en avait jamais vu avant, c'est "the one".

Bien sûr, quand l'ours ralouille que les boulettes sont  des bourriques épuisantes, je ricane "bienvenue dans ma vie !". Quand il pointe que certes, il est en congés, mais garder les 3 à la fois c'est pas vraiment des vacances, je jubile "bienvenue dans ma vie !". Ayé, il prend la mesure, arf arf arf.

Pour autant, je mentirais en disant que c'est confortable, comme situation. C'est dur, de tout laisser entre les mains d'un autre que moi. C'est moi, la maman, ça me manque.

 

Et plus je suis débordée par le travail, et plus l'ours assure à la maison. Calmement, avec ses limites, sans jamais se plaindre. Il continue à faire sa part des tâches ménagères, et parfois même un peu plus ...

(comme quand il lance une machine pour laver tous les draps de la nounette qui est "presque" propre la nuit, le "presque" signifiant en ce moment la matérialisation toutes les nuits à 2h du matin d'un lutin silencieux à côté du futon parental  => looping assuré : on ne sait jamais depuis combien de temps elle attend là debout ..."maman/papa, mon pyjama est mouillé ..." (et le drap aussi, faut tout changer, et vider le pot qu'elle a atteint trop tard).

 

Je suis coincée en réunion tard ? il va, avec les 2 petites récupérées à la crèche, chercher sa 3è mouflette au centre de loisirs sans une protestation. J'ai des horaires de dingue pendant les vacances scolaires ? il surveille, nourrit, divertit, baigne les filles, et même il les promène (seul avec les 3 au square ou à la médiathèque, même pas peur). Ok, il s'en occupe avec peut-être un peu plus de DVD et un peu moins d'inventivité dans les menus que ce que j'aurais fait ... et encore c'est même pas sûr.

Moi je joue les courants d'air, partie avant le réveil, rentrée tard, parfois présente en coup de vent pour le déjeuner. Je rapporte quelques jeux achetés à la volée chez le marchand de journaux, je m'efforce de préparer quelques gratins ou crumble de légumes pour quand je suis absente, j'essaie d'étendre un peu de linge, faire les sanitaires, des bricoles. C'est pas moi la "mère au foyer", c'est pas avec moi que les filles passent leurs journées.

 

Allez, pour moi c'est un mauvais moment à passer.

 

Mais quand même, je voulais le dire, il assure.

Parce que grâce à lui, c'est que pour moi que c'est un mauvais moment. Les filles, elles vont bien. Elles ne savent même pas que c'est rare, un papa qui assure comme ça.

 

Et avec tout ça, on arrive même à se faire un jus d'oranges pressées le matin, histoire de se montrer qu'on a pensé à l'autre. C'est tout ce que j'arrive à faire pour lui en ce moment. Ca et préserver son sommeil autant que possible.  

 

Et lui ?

Il assure.

 

Demandez aux filles, elles sont en vacances, c'est l'éclate ...

Ouais, c'est vraiment un ours, l'ours.

Et je ne sais pas bien ce qu'il me trouve, et c'est pas comme s'il me le disait.

Mais moi je l'aime.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kriss 21/02/2011 18:07



Ok, il assure...


Mais bon, toi aussi tu assures, et toutes les mamans aussi à la maison qui s'occupent non stop des enfants sans que personne ne viennent dire qu'elles assurent.


Donc ok, il assure. Mais je trouve ça... normal.



lavieenbleu.over-blog.net 21/02/2011 11:12



Waouhou merci Nounette , le mien assure aussi et je pense pas à lui dire ...



tichou 20/02/2011 11:04



que c'est joli de lire tout cela ... bon ça me fait un peu de bobo à mon coeur parce que moi aussi j'me dis que j'aimerai qu'il me regarde et m'aime "comme avant" mais bon quand même ton ours il
a la classe d'assurer comme ça ! Bravo et vos poupettes qu'est ce qu'elles sont jolies ces mimi brunettes



afaurore 17/02/2011 22:09



je comprends, enfin en ce qui concerne l'Ours hein car ici c'est moi qui assure encore et toujours
mais POURQUOI les zhoms ne sont pas dotés de la parole???? POURQUOI????



Ninie 16/02/2011 14:19



C'est mon premier com sur ton blog mais là, je me sens obligée, ton témoignage est magnifique, big up à ton ours, j'en ai la larme à l'oeil. (Je serais pas enceinte ??? mdr)


 



Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)