Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 08:30

L'ours et moi, déjà casaniers à la base, sommes en mode "hibernation" (NDLR c'est normal, lui c'est un ours et moi je suis un pachyderme, indéterminé mais très ventru).
Ce week-end a donc été placé sous le signe de la méga-flemingite aiguë, tendance vautrage somnolent.
 
Et cet après-midi, une fois la tribu nourrie et la nounette postée devant son dévédé d'après déjeuner, j'avoue : j'ai filé direction la chambre, pour lire sous la couette ...
Eh ben dans le futon il y avait déjà l'ours. Avec une BD.

Pas de raison : me suis enfouie avec mon livre.
(J'aurais bien piqué un petit somme, mais nano était très réveillé(e) ).

Ensuite, on a vu les mouflettes rappliquer, l'une après l'autre.

On reconnaît les petits pas de la poupette, qui nous décoche un sourire à faire fondre tout ce qui reste de glace sur le continent arctique, et vient illuminer la pièce de ses pirouettes.

On reconnaît la cavalcade de l'aînée, qui passe une tête hilare et vient nous rejoindre dans un gloussement d'excitation.

Et je n'ai jamais connu rien de plus réjouissant que le spectacle de ces deux petits machins, que c'est nous qu'on les a fabriquées, et qui se mettent à se chatouiller l'une l'autre dans d'irrésistibles éclats de rire.
La poupette se jette sur le futon, la nounette se jette à côté d'elle, elles se tiennent le menton, fou rire en continu des deux neuneus, elles se roulent l'une sur l'autre, la petite tient les cheveux de la grande, la grande écrase le ventre de la petite, on croit que ça va virer au drame mais même pas, elles se gondolent non stop ... La grande se lève et court vers le séjour toujours en hurlant de rire, la petite lui emboîte le pas de sa démarche dandinante, la grande revient et manque la percuter, hurlements de rire encore, et nos deux microbes reviennent se projeter sur le futon parental avant de se papouiller en se bidonnant.

On devrait prescrire ça comme thérapie à ceux qui manquent de soleil.

Je n'arrive pas ce soir à penser à mes mouflettes autrement qu'avec la poire fendue d'une oreille à l'autre.
La petite copiant la grande, même sans savoir ce qu'elle fait (comme quand la grande brique avec son gant de toilettes les carreaux au-dessus de la baignoire, et que la petite prend un gant et frotte les carreaux à sa portée ...)
La grande jouant les professeurs auprès de la petite : "le nez ? oui ! les cheveux ? les oreilles ! la bouche ... ici, la bouche"
Les deux assises côte à côte, l'une sur sa chaise, l'autre sur son petit fauteuil en mousse, et bien sûr, chacune avec une tétine dans la bouche (la poupette a fait une crise de tétouille aiguë que les tétons maternels ne sont plus trop en état de supporter, alors SuperPapaOurs lui a filé une tétine, du coup il a fallu en donner une à sa grande soeur ...).

Et dire qu'il reste un ou une neuneu en fabrication.

Oui, parce qu'hier, nano et moi on a commencé le 3ème trimestre.

Si tu voyais tes soeurs, mon pauvre trésor ...

Comme elles sont déjà à l'opposé l'une de l'autre, je me demande bien ce que tu nous réserves ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

barrouge 19/02/2010 07:55


que du bonheur moi je dis !!!!

profitez bien !!!


line 18/02/2010 22:08


je vous imagine très bien, tous les 4 (5) sur le futon, à faire les clowns !!! lol
(tu sais que tu nous manques ??)
bisous à vous +++


Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)