Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 16:49

 

C'est le printemps ! On peut enfin passer un peu de temps dehors en rentrant de l'école ...

bon, j'avoue, c'est un peu difficile en fin de grossesse, sachant qu'il est impossible de s'asseoir avec les 2 mouflettes en liberté, et qu'il n'est pas facile non plus de rester debout à leur courir après.

 

Déjà, il a fallu convaincre la nounette que c'était pas une bonne idée de gambader sur l'herbe en bordure des trottoirs, vu le nombre de chiens qui s'y soulagent ("oh, beuark", a fait la nounette en voyant le résultat - "baaaa" a rétorqué la poupette qui copie tout ce que fait sa frangine).

 

Ensuite, faut imaginer la durée du retour à pied de l'école.

Sachant qu'au bout de 20 mètres, mon ventre commence à peser.

Sachant que je pousse 25kgs en poussette : la poupette dedans et la nounette sur la marche.

Sachant qu'il faut tout changer en cours de route, la nounette veut grimper sur les murets ou jouer sur le trottoir et la poupette veut prendre la place sur la marche.

Sachant que la poupette veut aussi copier tout ce que fait sa soeur ... sans aucun esprit critique évidemment ... donc je la rattrape à l'assaut de murets aussi hauts qu'elle, et je dois patienter pendant qu'elle essaie de poser ses pieds sur les trous des grilles comme l'a fait sa frangine, sans savoir pourquoi mais spagrave, si la nounette le fait faut le faire aussi (et on essaie de passer très vite la zone de graviers avant que la nounette ne donne des idées à sa soeur en ramassant et lançant des cailloux).

 

Donc une fois qu'on a passé les bordures avec de l'herbe dessus, qu'on a procédé au rituel "oh, beuark" - "oh, baaaa") et qu'on a réussi à rejoindre sans encombre le petit jardin à l'intérieur de la résidence, ben on laisse la poussette quelque part et tout le monde file, chacun à sa vitesse, vers la pelouse.

 

Bien sûr, va falloir le payer tout à l'heure. Ca va être des larmes pour rentrer à la maison, ça va être un drame parce que non, on ne peut pas avoir la pelouse, le bain, un dévédé, le dîner, danser sur de la musique et se faire lire plusieurs histoires-du-soir, tout ça en se couchant à l'heure pour être en forme le lendemain.

 

Mais là, c'est chouette.

Déjà, la nounette retrouve ses copains. Elle joue. La poupette l'imite, elle s'éclate (pendant que maman-en-or veille à ce qu'elle ne s'éclate pas dans les massifs de roses).

 

Et toutes les deux courent ou se dandinent dans ma direction, en m'apportant leur sublime moisson : des pâquerettes.

Oui, tous les soirs, la nounette fait un bouquet de pâquerettes.

 

Cruel dilemme. Suivre la consigne de leur papa ? l'ours a bien dit : on ne fait pas de mal aux fleurs !

oui, sauf que moi j'avais bien expliqué l'an passé qu'il ne fallait pas toucher les haies, les massifs, les bordures, etc. et qu'on avait juste le droit de cueillir ce qui était sur la pelouse (et disparaît à chaque fois que la pelouse est tondue). A savoir pâquerettes, pissenlits et boutons d'or.

 

Mais bon, l'ours a raison : les pâquerettes aussi ont le droit de vivre.

 

Enfin depuis la nounette ne s'encombre pas de ces considérations : elle se compose des bouquets tous les soirs, depuis qu'elle a eu SON bouquet pour mon anniversaire (parce que le fleuriste ayant livré à quelqu'un d'autre le bouquet commandé par l'ours pour moi, il a livré par la suite un 2ème bouquet pour se faire pardonner sa bévue, et on a convenu que ce serait celui de la nounette).

 

Et tous les soirs, elle court vers moi, jolie créature printanière sur fond d'herbe tendre, en me tendant son bouquet trop grand pour ses petites mains "maman, tu peux le garder ?". Et la poupette la suit, une pâquerette dans chaque main (parfois c'est juste un brin d'herbe), qu'elle me tend aussi, sans bien savoir ce qu'elle fait mais en disant "maman !".

 

Et moi je recueille solennellement ces bouquets éphémères, en regardant, émue, mes mouflettes retourner s'ébattre dans une joyeuse insouciance.

Ce que je les aime ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On ne verra pas ce bouquet à la maison : la nounette l'a donné à une petite fille qui avait l'air triste ...

Elle est chouette, ma nounette.

 

Sinon, les bulles c'est aussi le grand must du moment  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

crapou 13/04/2010 14:55



oh c'est trop mignon de les voires !!


ici aussi jai droit au bouquet de fleur .. c'est si plaisant !


profite bien de tout ces moments !


bisous



CHONCHON 11/04/2010 23:06



ah oui la joie des bouquets de fleurs.....J'étais pressée, je saturais un peu des bouquets feuilles de mon Lilian


Je ne me lasse pas des bouqets de fleurs: si c'est Lilian qui les ramasse, je le met dans un petit verre pour boire l'eau de vie, tellement les tiges sont petites. Elle rejoignent aussi les
fleurs sans queue de Candice voir les racines . Flavien, se sont des contenants un peu + haut, mais bon, il est +
grand.


Candice n'a pas encore compris , que les fleurs de massif on évite de les cueillir... au revoir crocus et tulipes!



estelle 10/04/2010 23:11



c'est cool ça et ça va durer longtemps!!!! lydie m'a offert un bouquet de pissenlit cet aprem  :p


profite!



Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)