Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 12:11

Quand j'ai appris à Necker que nous ne serions sans doute pas sorties à temps pour accompagner ma nounette à l'arbre de Noël de mon entreprise, j'ai pleuré (finalement, nous y sommes allées, et j'ai pleuré là-bas - mais je ne le savais pas encore).

Quand on est face à un obstacle, pour se donner l'envie d'avancer, un truc qui marche pour moi c'est de regarder - de visualiser - au-delà de l'obstacle, le chemin ... le chemin de la vie telle que je peux l'imaginer ... Et alors, c'est comme s'il était déjà passé.

Et donc, j'ai imaginé. J'ai pensé les jalons de la vie que nous allions poursuivre.
D'abord, Noël ensemble. Ma poupette serait rentrée, on serait enfin tous les quatre à la maison, et peut-être même je commencerais à m'énerver contre elle - signe que les choses s'amélioreraient vraiment.
Et puis mon anniversaire, mi-mars. Elle aurait 7 mois 1/2, ça irait mieux n'est-ce pas, peut-être j'arriverais à ne plus voir le film en boucle dans ma tête.
Et puis avant le premier anniversaire de mon bébé en août - la date clef qui réintègrerait ma poupette dans la masse des enfants "normaux" (ceux qui vont juste se casser un bras, une jambe, ou s'ouvrir l'arcade sourcillière, entre deux maladies bénignes), il y aurait l'anniversaire de l'ours, début mai. Juste pour les 9 mois de la poupette.

Et cet anniversaire, on n'irait pas le fêter n'importe où. Puisque nos plans (pas très avancés) de vacances en février tombaient à l'eau, on reportait à mai les vacances en Guadeloupe, chez ma copine Kriss. Et on irait donc finir de panser nos plaies sous la lumière des tropiques. Ce serait beau. Ce serait joyeux. Ce serait chaud. Ce serait ensoleillé, avec une bonne odeur de sable, de mer et de crème solaire, et de temps gagné à être éparpillé en souvenirs dans le ciel et le scintillement des vagues. 
Et rien que cette idée me redonnait un peu d'énergie, dans ces nuits froides de novembre, passées près de mon bébé branché à un scope qui contrôlait qu'elle vivait encore.

Et puis nous sommes sorties, la poupette et moi. Nous sommes allés à l'arbre de Noël, tous les quatre, et j'ai pleuré. Et on a passé Noël ensemble, tous les quatre (avec une nappe créole, clin d'oeil à l'année précédente) et c'était beau. Et mon anniversaire est derrière moi, et il faisait un soleil splendide.

Et la preuve qu'on est vivants tous les quatre, c'est que les plans ont changé.

La vie c'est ça, c'est l'imprévu, c'est la route qui se ferme quand on croyait la prendre et qui ouvre d'autres chemins. La vie a plus d'imagination que les rêves - c'est pas moi qui le dit, mais c'est vrai.

La vie c'est un petit événement dans la famille de Kriss, un truc bien, hein, mais qui fait qu'elle ne sera pas disponible début mai pour nous recevoir chez elle (bon ça c'est pas grave) ni même (c'est là que ça coince) pour qu'on vienne lui faire reprendre quelques kilos à coup d'apéros au bord de sa piscine, en passant le soir avant de rentrer à notre hôtel-club ...

On a un peu tourné en rond, avec l'ours, à chercher les options qui nous rendraient le plus "légers" possibles dans la vie de la famille de Kriss pour que vraiment, on puisse juste venir papillonner sans en rajouter, mais on s'est rendus à l'évidence, ça va mettre de la pression, et nous si on y va, c'est pour que, égoïstement, JE profite à fond de MA copine. Oui, et le soleil et les vagues aussi, un peu .

Alors on reporte, bien sûr, parce que toutes les routes mènent en Guadeloupe, tant que Kriss y habite. Qu'elle ne croie pas qu'elle va réussir à y couper, à notre joyeuse invasion.

Et du coup, devinez où on va le célébrer l'anniversaire de l'ours ?
Au Baluba A Centerparcs bien sûr !! (pas le même, cette fois on va en Sologne).

Tout ça pour dire que j'ai bien reçu ma commande sur un site de vente privée de maillots de bain Triumph  (suite aux conseils judicieux de ma copinaute Anne-Valérie), sans même passer par l'étape "Je-pleure-dans-la-cabine-d'essayage" (je suis géniale) et c'est qui qui sera la plus belle pour aller se baigner ?
Gagné, c'est sûrement pas moi, et ne vous faites pas de bile, vous ne verrez jamais d'images - mais la nounette et la poupette vont éblouir ce nouveau chemin !


Un gros bisou à Kriss si elle a le coeur gros, un peu, comme moi en l'écrivant (mais je crâne, je crâne).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Geraldine 22/04/2009 23:35

ah zut, j'aurais pu faire ta connaissance en mai. Mais ce n'est que partie remise !!!

virginie 21/04/2009 10:38

coucou ! C'est une promesse de vacances géniales de toute façon ! C'est vrai que c'est ttoujours frustrants de repousser mais c'est pas comme si vous annuliez hein ? Bisous et bonne journée . Virginie

bedi33 21/04/2009 06:29

je suis sur que nounette trouvera une solution pour venir voir sa copine Kriss !

Nounette 22/04/2009 23:10



j'espère bien, mais pas en mai



Kriss 20/04/2009 19:24

Heu, début mai c'est mort, mais à partir de mi-mai ça peut le faire non ? Enfin, pour nous.
Parce que vous pourriez couper la poire en 2, 1 semaine à l'hôtel et la seconde chez nous.
Mon chéri me dit que ça ira à ce moment-là (il est très fort mon chéri !).

Je trouve que c'est pas encore mort, alors je n'ai pas encore le coeur gros. Allez, jette un coup d'oeil sur les billets d'avion, on ne sait jamais.

Allez ! Fais-le !

Nounette 20/04/2009 20:16



Je n'ai pas tout développé ....
Disons que je DOIS reprendre le travail début juin. Sinon, avec le non-salaire en congé parental, on n'a de toute manière pas les moyens de partir en vacances. 
La poupette n'a jamais été gardée. Et donc il faut une adaptation. Fin mai.
(du reste les congés de l'ours c'est début mai, il aurait pu déborder fin avril mais moi je te veux pour moi toute seule et tu as du monde ...)
Nous on était prêts à passer les 2 semaines en hôtel, tu sais ... mais même comme ça, la première quinzaine tu vas être sur tous les tableaux, c'est moi qui ne veux pas ajouter à ton stress
(j'avoue c'est complètement égoïste : j'ai envie de m'éclater avec ma copine) ... Et partir pour seulement une semaine, l'ours décline - et je le comprends.
Je vais devoir attendre juillet pour te voir - je ferai la queue, comme tout le monde ... et ensuite ... on va refaire les économies dans lesquelles je puise en ce moment, pour venir t'envahir
quand il fera froid ici !



Anne-Valérie 20/04/2009 18:15

moi aussi j'ai commandé à la vente triumph, j'en ai pris 2 qui vont bien ;-) je les ai eu jeudi dernier.

C'est cool pour Centerparcs en sologne! On testera celui là la prochaine fois mais on a pas encore de date...

Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)