Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 18:13
Depuis l'accident, la poupette dort sous surveillance.
A la demande de Kriss, voici l'engin.

Les électrodes sont "collées" sur la peau de mon babinou. Elles collent avec une sorte de gel adhésif qui laisse la peau respirer, ce qui nous permet de les réutiliser (comme on nous les fournit gracieusement, de même que la machine, nous préférons les économiser).
Il y a de mignons petits animaux dessinés sur les électrodes : depuis que le sympathique technicien de l'électro encéphalogramme a adoubé la poupette "de l'ordre du nounours", s'il y a un ourson je le colle sur le coeur. Une autre électrode sur le côté droit et une près du nombril (pour la respiration), le tout branché et relié par un très long câble au boitier.

Deux lumières clignotent en vert au rythme de la respiration et des battements du coeur.
Si le coeur ralentit (ce qui arrive pendant le sommeil profond), une lumière rouge s'allume en même temps que l'appareil émet un BIIIP très sonore. En cas d'arrêt prolongé de la respiration c'est pareil (loupiotte "apnée")  là faut s'affoler ... et si micro (qui raffole de ces jouets attachés à elle et passe son temps à les tirer et à en mordiller les fiches) a arraché l'un des fils, c'est "Contact défectueux" qui sonne.

Deux mètres pour le moins : il est long, le fil qui accompagne le sommeil de notre bébé.
Moins long pourtant que le chemin que nous avons parcouru - depuis la première fois que des électrodes ont touché sa peau.
Pis ce qui est cool dans l'histoire, c'est qu'il en reste, du chemin à faire.

Bonne nuit mon trésor. Fais pas attention aux bips, c'est juste pour nous rappeler qu'on a de la chance.





Partager cet article

Repost 0

commentaires

ouioui (nathalie) 07/04/2009 14:59

ouhlalala... que de souvenirs...oui, ce fil du sommeil, Nounette, tu en parles tellement bien! je me souviens des fils qui pendent sur les photos..pour tes nuits sans sommeil, je t'embrasse et j'espère vraiment trouver le temps de venir parler avec toi!
je n'ai toujours rien écrit, l'encre est toujours diluée de larmes (et je n'aime pas écrire sur le PC), mais un jour, je te ferai lire.....
Plein de pensées pour toi, Ariane.

Nounette 07/04/2009 22:22


Ecrire n'est pas une obligation, pour moi c'est une aide. Tu peux le garder en toi en attendant que l'émotion ait reflué. Je suis tellement désolée que tu l'aies vécu
...
Vivement ce chocolat chaud ou ce diabolo menthe à la terrasse d'un café.


Géraldine 06/04/2009 02:39

Mince alors, c'est hard tout de même ! Mais elle va devoir être "branchée" encore pendant longtemps ?

fanfan 04/04/2009 11:23

nous n'avons eu à subir ça que 10 jours... mais ça me faisait vraiment une drôle d'impression parce qu'ils étaient branchés 24h/24 et que ça me donnait l'impression que ce n'était pas de petits êtres humains que j'avais dans mes bras, mais des petits robots branchés que l'on branchait et débranchait uniquement pour la toilette.... dur dur de créer le lien quand des fils nous limites dans les calins... menfin, c'est du passé.

Nounette 05/04/2009 21:25



En réanimation elle était branchée et attachée de partout, c'était compliqué de la prendre mais c'était important justement pour ça, alors je restais assise avec ma
poupette dans mes bras, à lui chanter des berceuses ...
Ensuite, je me suis engouffrée dans chaque brèche, dès que je pouvais avoir un peu de liberté (la débrancher, la promener ...)
Mais comme on laisse les électrodes, il y a encore les fils qui pendent (ça se voit sur des photos) ça fait un peu poupée débranchée ...



Kriss 04/04/2009 06:50

Holala, ça fait tout bizarre.
Merci d'avoir combler ma curiosité.

Gauvain était accroché dans son lit à 30°, ça faisait très bizarre aussi.

Fais de beaux rêves jolie poupée.

Nounette 05/04/2009 21:19


A Necker elle était sanglée à 30° aussi, minuscule dans son lit à barreau (la première fois qu'on m'a amenée à son lit je n'ai vu que la couverture, j'ai cru
qu'elle n'était pas dedans tant elle était perdue dedans) ...et reliée à un truc plus perfectionné qui bippait tout le temps aussi ... (c'est pour ça que quand j'y dormais, je ne dormais
pas).


Kriss 04/04/2009 06:47

Holala, ça fait tout bizarre.
Merci d'avoir combler ma curiosité.

Gauvain était accroché dans son lit à 30°, ça faisait très bizarre aussi.

Fais de beaux rêves jolie poupée.

Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)