Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 14:09

Elle est restée près de 8 mois dans mon ventre, elle a passé moins de temps encore à l'extérieur.
Même pas tout ce temps et déjà l'épuisement.

Ce n'est pas que les filles sont tellement demandeuses qu'elles demandent trop.
C'est que je ne suis pas capable de répondre. Je ne sais pas, peut-être j'ai tout donné pendant l'hospitalisation, peut-être je n'arrive pas à ressourcer mon énergie, peut-être c'est juste insoutenable, peut-être je manque de recul. Mais je sature.

La nounette commence à découvrir qu'elle sait jouer seule. Les séances de cuisine, peinture, puzzle, bain … nous permettent de passer de chouettes moments ensemble.


La poupette veut que je sois collée à elle. Tout le temps. La nuit comme le jour. Plus de 7kgs suspendue à moi, tout le temps.

Si je m'éloigne elle proteste, de plus en plus fort, et si elle me perd de vue elle ne négocie pas : elle hurle. Quelqu'un peut la consoler de mon absence, au point qu'elle acceptera de jouer ... mais si elle me détecte dans son champ de vision,
 elle se rappelle d'un coup que j'existe, et si j'existe pourquoi je ne la prends pas ? outrage, scandale, elle se met à trépigner pour que je la prenne.

Ca c'est la journée.

Il y a les nuits. A regarder son visage et à m'émerveiller. Comme elle est belle.
Comme elle me crève. Parce que si j'ai si souvent l'occasion d'admirer son visage, c'est qu'elle se réveille souvent, torturée par le reflux ou l'angoisse - ou juste parce que son coeur qui ralentit fait bipper la machine.
L'ours m'a consolée, une nuit de plus où j'ai craqué "c'est une mauvaise période".
C'est vrai.

Mais c'est dur.

Alors voilà, on se regarde dans une glace et on se rappelle combien on l'a voulue, cette famille. Combien on a pleuré en attendant qu'elle fasse son nid, cette toute petite fille. Combien la vie s'est rétrécie autour de son minuscule corps, pendant quelques jours. Combien on a eu peur, combien on a de la chance, combien on s'était dit "plus jamais je ne me plaindrai". Et on se hait de se plaindre déjà.

Et puis on s'assied avec son chéri devant le site de Centerparcs, parce qu'il a posé des congés, et on choisit dans quel cottage on va fêter l'anniversaire qui approche.

Et la vie reprend des couleurs. Et on est toute excitée et toute contente.
NOS PREMIERES VACANCES A QUATRE !!

J'ai tellement besoin de vacances ...

Voilà depuis que j'ai cliqué sur "valider" je suis en transe.
Je regarde mon tout petit bébé, endormie (pour combien de temps) ? Mon bébé, tu vas peut-être enfin avoir une maman digne de ce nom.

Il y a juste un sérieux problème.
Je ne PEUX PAS me mettre en maillot de bain.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne-Valérie 10/03/2009 17:03

ben en fait nous il s'est trouvé que j'en ai parlé et qu'il m'a répondu qu'il osait pas le proposer il avait peur que ça ne me plaise pas, et puis voilà banco! 20 minutes après on avait réservé...

on a réservé aucune activité ni resto là bas, je vais prendre des trucs à manger mais on a prévu de manger aussi au resto, je vais pas faire la cuisine tous les jours et si c'est pour manger des pates à tous les repas non merci!!

vous avez déjà le numéro de votre cottage ?

Anne-Valérie 10/03/2009 11:29

COPIEUSE!!

tu pars auquel et quand ?

Nounette 10/03/2009 13:17


En fait si tu te rappelles les discus sur les mammouths, on envisageait CenterParcs pendant ma grossesse ... mais le temps qu'on se décide il
n'y avait plus de place, et en septembre on devait y aller avec Elsa nouveau-né mais il faisait moche, alors ENFIN pour mon anniversaire Pascal, qui avait posé des congés en assurant et avait
balayé tous les gites sympas à 2h d'ici ... a finalement proposé qu'on aille à CP ... et hourra !!! il restait des places.
J'ai pensé à toi effectivement parce que j'ai lu que tu y vas aussi  comme tes petits hommes ont à qq jours près
l'âge des mouflettes on pourra comparer les expériences !
(mais ça fait sûrement plus longtemps qu'on le programme lol ... on va enfin sortir de la catégorie "les désespérés de Center Parcs ...")
Donc la semaine prochaine on va à celui près de Reims, il y a un lac. Ils sont tous à la même distance de la RP (le plus proche c'est celui de Normandie mais Pascal voulait une chambre avec vue sur
le lac - j'espère qu'il ne pleuvra pas).
Je vais voir quand tu pars ... je pense que vous allez à celui de Sologne ? J'espère qu'Ethan va s'éclater !
(et pour dire qu'on fait tout pareil, nous aussi on part en mid-week, vu que mon anniv c'est pendant la semaine)


bedi33 10/03/2009 03:08

bonnes vacances

Manu 09/03/2009 19:45

Super pour les vacances, vous partez quand?
Tous les 4 sortis du "train train" quotidien cela devrait vous faire du bien.
Courage avec le maillot de bain et vive le paréo.

Kriss 09/03/2009 17:34

Il a raison de dire que c'est une sale période l'ours. Il devrait le dire plus souvent et te faire des calins plus souvent aussi, parce que c'est pas parce qu'on le sait que ça ne fait pas du bien d'entendre de la compassion.
Et puis aucun rapport entre le fait d'avoir eu peur et d'avoir promi de ne plus se plaindre et d'être quand même fatiguée.
(c'est pas parce que mon voison est manchot que je n'ai pas mal quand je me cogne la main).

Pour le maillot, une seule solution: s'entraîner à le mettre, à se ballader avec (l'est bien chauffé ton apprt) ! Et puis apprendre le nouage de paréo aussitôt sortie de l'eau et voilà !

Nounette 09/03/2009 21:16



En vrai j'ai deux paréos, puisque j'ai celui que MOI j'avais acheté en Guadeloupe.
Mais tu fais bien de me le redire, je viens de me rappeler que la nounette aussi a un paréo !!
Le maillot ne m'en parle pas c'est juste pas possible.


Il me fait des câlins maintenant l'ours.
Mais ça me chatouille toujours un touptipeu d'entendre "oh oui, c'est pas facile, hein" de la part de qqn qui en réalité n'a jamais essayé de savoir ce que je vivais au quotidien (je viens de
faire les courses de la semaine avec les 2 mouflettes dans un hypermarché  Tu sais quoi : maintenant la nounette
est hyper sage ! je me dis que son père ne saura JAMAIS ce que ça a pu être de devoir courir après ma nounette et son mini-caddie, tout en allaitant la poupette et en tirant-poussant mon caddie
de ma main libre ... et quand j'avais oublié qqc, obligée de repartir en arrière avec le caddie à chaque fois parce que la poupette était dedans, donc pas possible de planter le bazar sur place
... la première fois ça m'a pris 4h, et lui il y va ... seul ...)
Enfin bon, c'est pas de la compassion (au sens étymologique de "souffrir avec") mais c'est déjà de l'attention et j'ai très beaucoup besoin de ça.


Je m'étais promis de ne plus me plaindre, parce qu'une change pareille ça se respecte. Deux jours après le retour de l'hôpital j'étais déjà à bout, et la pauvre
poupette doit avoir envie d'échanger sa mère au magasin.



Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)