Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 11:15



Au commencement, il n'y avait rien. Rien d'autre que maman-tétine. Pas d'objet transitionnel, ni chiffon ni peluche : rien que la chaleur de la maison, quand ma nounette y était, et quelques peluches choisies au hasard pendant les voyages.

 

Mais hier, mon mini-fauve s'est pincé le doigt très fort. Tandis que son père la câlinait et que je lui frottais le doigt douloureux en faisant mes incantations habituelles ("ouste le bobo, va-t-en, sors de ce corps"), ma fille a réclamé entre deux sanglots "é veux mon maiou !". Et en la voyant y enfouir son petit visage baigné de larmes pour y puiser du réconfort je me suis dit que ayé, on tient le doudou.

 

Au commencement, donc, il n'y avait que le sein.

 

Puis vint Dadou.

Dadou était une peluche élue entre les autres, un nounours à la trogne sympathique, à la fourrure douce, avec un t-shirt rouge. C'est ma belle-sœur qui l'avait offert à la nounette, affirmant que tous les enfants aiment Winnie l'ourson.

J'avoue, j'étais moyennement enthousiasmée. Je veux dire, c'était encore l'ère pré-Dora, que j'espérais faire durer (candide que je suis), et ce nounours niais qu'un marketing sans âme décline même sur les couches était l'ennemi n°2, la source de racket suprême des familles – la preuve en cadeau de naissance.

Ma belle-sœur avait raison, la nounette a vite adopté l'ourson. Elle l'a baptisé Dadou, sans doute parce qu'elle n'arrivait pas à dire "doudou", le nom des peluches des enfants de la garde partagée.

 

Dadou a vite pris sa place dans le quotidien. Après tout, un doudou ça nous arrangeait bien, c'était une aide à la séparation, et celui-là était en plus présentable voire carrément mignon, et même lavable à la machine (contrairement à ce qu'indiquait l'étiquette).

Il était de tous les voyages, avec lui on emportait un bout de la maison et de son odeur : il a pris le train pour aller chez grand-père et grand-mère, il a même pris plusieurs fois l'avion – et pas dans la soute, s'il vous plaît.



Il nous a vallu plein de contacts auprès de jeunes parents, dont l'enfant qui possédait aussi une peluche du personnage, avait attrapé Dadou, croyant que c'était à lui …

La nounette protestait énergiquement : pas touche.

C'est au moment de l'entrée en halte-garderie que Dadou est devenu réellement important. Même si Bunny Boy le lapin, ou Maiou le chat (prononcer "mayou", c'est le cri du chat version nounette) pouvaient de temps en temps le remplacer, c'était lui le n°1, et c'était lui qu'on emmenait d'office : Dadou était ce qui se rapproche le plus d'un doudou …

Il a accompagné la nounette partout.

Même à Necker.

Il n'en est d'ailleurs pas revenu.

Il faut croire que même mini a payé son tribut pour la guérison de sa sœur …

Crème de Belle-Maman avait pourtant averti son fils alors qu'ils repartaient, un samedi soir, elle avec tonton Pat et l'ours avec la nounette : "attention, le nounours va tomber de la poussette" … Arrivés à la maison, il a fallu se rendre à l'évidence : Dadou n'était jamais monté dans la voiture.

Crème de Belle-Maman, alertée, a filé ventre à terre acheter une peluche analogue – mais même après avoir décousu la veste qui cachait le t-shirt rouge de sa trouvaille … même après avoir exploré tous les rayons de tous les magasins ouverts à Disneyland lors de l'arbre de Noël de mon CE, nous nous sommes résignés : tous ces petits oursons à la fourrure douce étaient de délicieuses peluches - mais ils n'étaient que des Winnie.

ADIEU DADOU.

 

La nounette a accepté l'inévitable avec beaucoup de grâce, et a porté son choix sur une des peluches de rang n°2.

 

Elle a choisi Maiou le chat. Et Maiou a terminé le travail commencé par Dadou : il est devenu un doudou, un vrai.

Je sais, il a l'air d'un nounours.

Mais c'est parce que ses moustaches ont disparu.

J'ai voulu en racheter un okazou, trop tard, il n'est plus en vente. On a prévenu Crème de Belle-Maman, qui a le même, qu'on posait une option sur le sien en cas de perte.

 

Je vais donc vous présenter Maiou. Ce n'est pas n'importe qui.

 

D'abord, il faut savoir que Maiou est à moi.

L'ours l'a acheté à une copine-depuis-vingt-ans, l'épouse d'un de ses potes de régiment : elle vend des objets de déco et d'adorables peluches.

Maiou est porteur d'amitié.

L'ours ensuite l'a offert à sa choupinette, à l'époque où elle n'était pas la mère de ses enfants, juste sa chérinounette amoureuse des chats.

Maiou est porteur de tendresse.

Le petit chat, baptisé Mistigri, a eu tant de succès qu'une peluche identique a été offerte par l'ours à sa maman, qui adore les peluches (il n'y a pas d'âge).

Lorsqu'on a décoré la chambre du bébé, un peu avant la naissance de la nounette, le petit chat a trouvé sa place très naturellement, au milieu des peluches en forme de lion (private joke avec l'ours) qui s'intégraient joyeusement dans la déco "Jungle-savane". Dès lors, le petit chat, peluche de maman et de mamie, est devenu une peluche de la nounette.

Maiou est un lien entre les générations.

Quand la poupette est partie à l'hôpital, et que j'ai demandé à la nounette de choisir un doudou pour sa sœur,  et de lui faire plein de bisous pour qu'il les transmette (puisque mini n'avait pas le droit d'entrer en réanimation), c'est ensuite Maiou que SarahL a choisi pour elle-même - pour que je le couvre de bisous qu'il lui restituerait en mon absence.

Maiou est le doudou-à-bisous.

 

Maiou est tout doux. Maiou est tout mou. Maiou est lavable. Maiou a tant servi qu'il s'est déchiré (Bonne à Marier a enfin (!) pris le temps de le recoudre hier soir). On a eu très peur de l'avoir perdu un vendredi soir où il a été oublié à la halte garderie, on y est passées dès le lundi, ouf il était là.

Maiou est là quand la nounette est seule. Maiou est là quand la nounette a sommeil. Maiou est là quand la nounette a mal. Maiou est dans ses bras, serré contre elle, il lui apporte tout le réconfort et tout l'amour dont on sait l'envelopper, et même quand elle est dans la chaleur du foyer, et même quand elle est dans nos bras : Maiou est là.

 

Maiou est LE doudou. Je suis bien contente de pouvoir vous le présenter :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

estel42 20/02/2009 21:32

rho joli petit doudou! bienvenu maiou ds le monde des doudous

nenaure 16/02/2009 18:39

Maiou est très photogénique!!!

line 16/02/2009 08:41

le début de ton histoire a commencé sur une note tristounette avec la disparition de Dadou, mais a bien fini !!
contente que sarahL ait son Maiou !!
bisous+++

Caly 15/02/2009 23:34

Et hop, une petite surprise t'attend sur mon blog ;)

Caly 15/02/2009 20:10

Ahhh que oui, il est trop chou ce doudou !!!
Plein de bisous à vous 4 !!!

Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)