Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 22:14
Mon bébé, mon amour
une nouvelle nuit s'annonce, une nuit pour moi à regarder toutes les heures ton visage endormi, crispé ou détendu, avec les lumières vertes qui clignotent en arrière-plan aux mouvements de ta vie.
Une nuit presque comme les autres,
une nuit à sourire en te trouvant encore arrivée jusqu'à mon flanc,
une nuit à sursauter aux bips rouges de la machine
une nuit à ouvrir les yeux à tes gémissements qui enflent - vague de terreur en croyant que ton visage est enfoui dans le matelas, avant de réaliser que non, tu es sur le dos mais tu tournes la tête de l'autre côté. Vite, te soulager, avant que tu ne réveilles toute la maison. Regard vers le réveil, tiens on a dormi plus d'une heure cette fois.
Tu te rappelles, les premières nuits, quand je dormais assise de peur de ne pas me réveiller au faible son de tes si petits cris ? Tu as pris de la voix mon trésor.

Tu te rappelles aussi ces jours où nous étions coupées du monde et du temps, serrées l'une contre l'autre ... Moi à tenter de t'insuffler mon énergie, de te ramener par la force de mon désir et de ma certitude que ma vie sans toi n'avait pas de sens. Et toi enroulée contre moi, à cicatriser de ta tiédeur la blessure de cette peur atroce qui m'avait éventré l'âme - et qui pulse encore souvent.

Toutes ces heures à attendre et espérer que le temps passe vite,
et le temps est passé,
et tu progresses, ma si douce.

Aujourd'hui tu t'es même retournée sur le ventre !

D'accord, en vrai tu t'es un peu bananée en roulant sur le bord de la peau d'agneau pour attraper un jouet sur le côté, mais après tu as réussi à terminer le mouvement en dégageant ton bras.
Et évidemment, ça fait six mois moins un jour que tu es cramponnée à moi jour et nuit, et tu as choisis ton papa comme public pour cet exploit - pendant que j'étais dans une autre pièce à soigner le rhume de ta soeur.
Tu sais quoi ? Je ne t'en veux pas trop, puisque tu as réédité ton exploit juste devant moi : tu t'entraînais, avoue.
 
Ma petite miraculée.

Il y a deux ans presque jour pour jour, ta soeur allait avoir 5 mois, et je reprenais le travail. J'ai pleuré toute la nuit.
Et puisque demain, pour la même raison, je ne serai pas là tout le jour de ton 6ème moisiversaire, puisque j'aurai moins de temps pour fêter ta demi-année, je voulais au moins penser à toi ici.
Je reste avec toi encore un peu,

mon bébé, mon amour,

je ne te le dirai jamais assez
merci d'être restée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

emmanuelle 05/02/2009 07:24

ok je vais regarder alors, laisse tomber le MP
bisous à toi

emmanuelle 04/02/2009 13:16

joyeux demi anniversaire à ELSA en retard
comme d'habitude, quand je te lis, tu me touches beaucoup par tes mots
pleins de gros bisous à toi
n'oublie pas de m'envoyer ton adresse, merci beaucoup

Nounette 04/02/2009 22:14



Merci Emmanuelle, si je traîne trop pour le MP pour l'adresse tu peux me retrouver dans l'annuaire (tu dois avoir au moins mon nom et ma ville ?). Je vais
tâcher d'y penser !



nenaure 04/02/2009 13:13

c'est beau!

ieto 02/02/2009 22:21

coucou, j'espère que la journée s'est bien passée et n'a pas été trop difficile, ni pour toi ni pour l'ours :)
plein de bisous à vous quatre

Nounette 04/02/2009 22:10


Merci d'avoir pensé à nous, ça s'est très bien passé finalement


bedi33 02/02/2009 21:02

je te l'ai deja dit mais je te le redis quand meme : j'ai bcp pensé a vous ! bon courage pour ta journée et bisous a ta championne et toi ;-)

Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)