Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 15:25

Bon, je me suis fait bien renvoyer, par quelques copinautes, à ma posture condescendante sur la question de l'orthographe - et à mes raccourcis fumeux sur les bribes de savoir que j'ai de matières que je ne maîtrise pas.


Commençons par le sujet initial de mon post précédent. 

Je tiens à l'orthographe parce que j'aime cette discipline. Ce n'est pas une science, c'est une règle. Une règle de vie en société, comme l'est l'habillement par exemple. Regardez autour de vous, une personne qui fait des fautes ou qui s'habille mal ne grimpera pas facilement l'échelle sociale. On peut trouver ça naze mais c'est réel, je le constate régulièrement au boulot.

On peut aussi s'en foutre et être qqn de fabuleux.

Je ne porte pas de jugement sur le contenu des écrits. Mais moi je trouve qu'écrire correctement est une marque de respect. J'y attache plus de prix qu'aux fringues qu'on porte ou à leur style. L'orthographe, c'est gratuit, et sauf pathologie, ça se maîtrise par la volonté et par l'exercice.

 

Pour autant, c'est pas une fin en soi. Et ça ne dit rien de la richesse émotionnelle de la personne. Et ça n'a rien à voir avec la culture. Et je demande pardon pour avoir ricané sur les magazines pipole, un écrit c'est un écrit, et je respecte, moi qui n'ai jamais pu prendre une note sur un livre ou un journal tellement je trouve ça sacrilège.

 

N'empêche, il ne faut pas croire que ce soit neutre, la langue écrite.

Je ne vais pas faire un cours sur l'évolution des langues, je n'y connais quick (juste lu qq ouvrages) bien que la linguistique me passionne autant que la psychologie, la sociologie, l'ethnologie et l'interculturel ... enfin tout ce qui me parle des gens ...
Le langage c'est la pensée : ce n'est pas moi qui l'écris ce sont Wallon et Vygotski "la pensée se reflète dans le langage comme la lumière dans une goutte d'eau", écrivait ce dernier (je le crois pas que j'ai retenu ça de mon cours de psycho du travail d'il y a 4 ans).

Et là où il y a pensée et langage on n'est pas loin de la culture et de la société.

Mais l'histoire ne s'écrit … que par l'écrit. Or, non seulement le langage se modèle, mais sa transcription écrite porte la trace des conflits et des luttes de pouvoir autant que de la richesse du patrimoine oral des régions. Et dans ma culture familiale autant que nationale, le patrimoine c'est important, c'est le respect des anciens, la sève qui coule dans nos racines. C'est peut-être pour ça que je trouve l'orthographe attachante.

 

Du reste, disais-je, la langue écrite n'est pas neutre.

Le canadien n'est pas le français. Et ce n'est pas un hasard si les panneaux routiers rouges hexagonaux au Québec portent l'inscription "Arrêt" et pas "Stop", dans un pays où la langue est presque un axe de résistance. L'espagnol du Mexique n'est pas celui de l'Espagne, et les américains ne parlent pas la même langue que les anglais, au propre comme au figuré : les anglais sont beaucoup plus neutres sur le plan émotionnel, c'est culturel et ça se retrouve dans leur langue parlée.

Ca se retrouve aussi à l'écrit.

L'orthographe américaine n'est pas la même que l'orthographe anglaise, les américains, plus pragmatiques qu'attachés aux traditions, font sauter souvent les consonnes inutiles - reliquats d'un passé et d'une histoire qui ne concernent que l'Europe, depuis au moins Lafayette.

 

Ca ne me choque pas qu'on fasse évoluer l'orthographe de notre langue également.

Ca ne me choque pas du tout qu'on prenne en compte le fait que de plus en plus de personnes disent des zaricots, et qu'on valide cette prononciation à l'Académie Française. La langue est vivante, il faut que les normes la portent comme telle.

Et c'est amusant de voir, via l'anglicisation de notre langage, le retour de mots français que Guillaume le Conquérant a exportés en Angleterre en son temps … Saviez-vous que "budget" vient de "bougette", la bourse remplie de monnaie qu'on portait à sa ceinture, ou que "flirt" vient de "compter fleurette" ?

 

Seulement voilà, voyez, je suis encore en train de me la péter grave, là.

Genre regardez-moi combien je sais de choses, est-ce que le nombre me donne de la valeur ? Est-ce que j'arrive à me hisser au-dessus de ma valeur en affichant mes parcelles de savoir devant des personnes qui ne savent pas forcément me contredire pour me faire progresser ?
Genre je suis au-dessus de tous ces neuneus voire journaleux anonymes, qui manient mal la langue que moi je maîtrise depuis un quart de siècle … et même, voyez, j'ai des leçons à donner sur le sujet.

 

Mais c'est pas vrai. J'en ai pas.

 

Je ne m'aime pas vous savez. Je n'aime pas ma maladresse, je ne suis pas jolie, je suis torturée du cortex, et je ne suis pas sûre d'être heureuse - sauf si le bonheur est juste le prix qu'on donne à la juxtaposition de moments qu'on aimerait bien revivre.

 

Je préfèrerais savoir m'aimer et aimer mon image, savoir dire les choses de manière simple, directe et vraie, me sentir jolie et légère - même si je dois l'écrire en faisant une faute par mots.
Savoir vivre est plus précieux que savoir écrire. Je me demande même si on n'écrit pas parce qu'on ne sait pas assez bien vivre (car qui a su écrire sur les gens heureux ?).
J'aimerais mieux n'avoir pas de question, pas certains souvenirs, et aucune orthographe.

 

Mais bon, je n'ai qu'une vie à vivre.

Et ayé, j'ai donné tous mes livres

 

Voilà, donc j'ai bien fait mon kéké, je me suis fait reprendre de volée, je me suis regardée sans complaisance dans le miroir de vos avis, pis j'ai pris ma leçon de conduite, j'aime bien ce blog.

 

On verra si la leçon porte.

 

Mirci.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nounette 21/01/2009 17:29

Je poste ici une réponse par mail de ma frangine, vibrant plaidoyer pour une orthographe plus souple et plus musicale :

"La question de l'orthographe est très intéressante. Moi qui ai à peu près les mêmes acquis que toi, j'ai un rapport à l'orthographe qui m'intrigue également. Là-dessus, mon voyage à "la Rényon" et la fréquentation passionnée de la langue "kréol" m'ont pas mal appris. Là-bas ils ont purement et simplement adopté un autre système de graphie, qui s'appelle le "k-w" (inspiré par l'exemple africain). Cette graphie ressemble un peu au langage SMS, avec je ne sais quoi de beaucoup plus craquant.

Je crois que la France est un pays qui a particulièrement du mal à admettre les particularismes régionaux, (à part le frometon et le pinard) ou même individuels. Or, comme tu dis si bien "les règles sont les mêmes pour tous, les fautes sont spécifiques à chacun". Ca me ferait presque aimer les fautes d'orthographe... sauf que les habitudes sont bien tatouées dans mon cerveau gauche. Si seulement j'avais l'oreille absolue, au lieu de l'oeil absolu... Qu'est-ce que j'envie la langue créole... si tu as raison et que les langues simples sont celles qui prennent le pouvoir, alors je dis que c'est une bonne nouvelle. Car le créole est d'une élasticité, et en même temps d'une concision, bien supérieures au français. Une langue de poésie, kwa..."

Nounette 21/01/2009 17:29


tout pareil (et respect)


Kriss 16/01/2009 01:55

Pfff, je vous assure que la richesse d'Ariane ne tient pas à son orthographe parfaite.
Elle est 1000 fois mieux que ça.

Géraldine 16/01/2009 00:04

au moins tu as eu le courage d'aborder un sujet qui fait réagir et rien que ça, c'est super positif. Les débats font avancer les choses. Moi, je trouve ça super courageux. Lorsque j'écris sur mon blog, je m'auto-censure parfois de peur de donner une mauvaise image de moi. Ridicule en fait !! Je suis comme je suis et tu es comme tu es. C'est ce qui fait la richesse de chaque être humain. Alors bravo encore et je vais essayer de suivre ton exemple ;-)

Nounette 16/01/2009 08:44



Oh merci Géraldine, alors voilà qui me touche énormément, ça m'a bien travaillée cette nuit en fait ... Et je revenais exprès pour corriger ma réponse à ton
commentaire, parce que j'avais oublié de te remercier d'abord de passer me lire et de prendre la peine de me mettre un commentaire à chaque fois !!
et même si j'aime l'orthographe, Kriss a raison, j'aurais dû préciser à quel point je me moque, quand je vous lis, des fautes d'accent ou des "s" qui se promènent, ça habille en douceur vos
si gentilles intentions à toutes ...



nenaure 15/01/2009 22:55

3 remarques gentilles (j'espère ne pas te blesser...)

- EPINGLEE!!!!! tu t'es laissé aller (suis presque sure pour l'accord du participe, merci mr Pivot) à une ABREVIATION dans ton post, quelle horreur!!!! (t'as plus qu'à tout relire pour trouver où, hihihi)

- arrête de te la pêter grave comme ça, et le trou dans la couche d'ozone, tu y penses? ^^

- un quart de siècle? ça serait pas plutôt un tiers .... (ok, tu as décompté les années avant le CP? petite joueuse...)

et pour conclure: I love you autant qu'I love la langue française, ce qui n'est pas peu dire!

virginie 15/01/2009 21:44

coucou Nounette ! Eh bien le moins qu'on puisse dire c'est que ton article a fait débat ! Je suis passée ce matin , j'avais un mail dans ma boite m'annonçant un nouvel article mais je n'ai pas laissé de commentaires ! Je dois t'avouer que je complexe par rapport à toi et ta manière de si bien écrire alors ça m'a un peu refroidie ce matin .. En fait j'essaye de me corriger en lisant et en apprenant un maximum mais c'est encore bien loin de toi .. chacun ses petits complexes que veux tu ! J'avoue quand même que les grosses fautes d'orthographe c'est pas très joli dans un texte et ça ne me plait pas trop non plus c'est pour ça que je me relis toujours ( mais j'en fais quand même ! )Te connaissant un peu je sais que tu n'as pas la grosse tête et que tu apprécies les gens même si ils font des fautes d'orthographe ! Je t'embrasse . Virginie

Nounette 16/01/2009 10:10


Virginie pardon, mes deux posts m'ont travaillée cette nuit justement parce que je craignais d'avoir blessé mes copinautes. En vrai, j'ai vu comment Calvin était
gentil et bien élevé, et Jiji suit son chemin, ptit troiz aura bien de la chance - ce que j'aimerais réussir à ce résultat rien qu'avec SarahL !! Avec toute l'attention et les attentions dont tu
fais preuve, l'amour, la tendresse et la joie de vivre que tu dispenses, si en plus tu ne faisais aucune faute d'orthographe, tu serais trop parfaite pour être vraie.
pis moi aussi j'en fais dans mes posts, des fautes de frappe ou d'inattention (et même parfois je ne retourne même pas les corriger) c'est pas ça que je lis dans tes posts ! Comme le soulignait
Kriss, je préfère mille fois avoir de tes nouvelles que de te voir te retenir d'écrire, juste parce que tu as peur des "s" qui volent.


Présentation

  • : Ma vie en mieux
  • Ma vie en mieux
  • : 3 mouflettes en couleurs primaires font toutes les teintes de la vie.
  • Contact

Texte Libre

to be is to do             (Socrate)
to do is to be             (Sophostène)
to-be-do-be-doooo   (Sinatra)

Recherche

Citation

La vie a plus d'imagination que les rêves (La Belle Histoire, Lelouch)